Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Dossiers sportifs

Deux arbitres internationaux désignés 4e arbitre de matchs à hauts risques

Le jeu trouble de la CFA

La fin de saison du championnat professionnel de Ligue 2 a connu de graves dérapages lors de la 30e journée qui a vu l’USC et l’OMA rejoindre l’USMMH en division amateur. Si le verdict était quelque peu attendu pour l’OMA, il n’en est pas le cas pour l’USC qui aurait été victime de jeu de coulisses comme le révèle son président sur son colonnes : “L’USC est victime de combine et complot par deux membres du BF de la FAF”, clame Yahi. Au-delà de cette fin tragique pour un club qui a honoré par le passé les couleurs nationales, il n’en demeure pas moins qu’il reste des zones d’ombre à éclaircir, notamment en matière de désignation d’arbitres, pourquoi la CFA n’a pas respecté les directives du président de la FAF qui avait intimé l’ordre à Hammoum de procéder à la désignation d’arbitres internationaux pour les deux matchs CRBAF-ASK et USC-JSMB ? Comme nous l’a révélé Yahi : “Kerbadj m’a rassuré que Raouraoua avait demandé au président de CFA de désigner des internationaux.” Il est vrai que dans ce genre de matchs à hauts risques, la désignation des internationaux se fera de facto. Or, la CFA a piétiné cette règle, en confiant les deux matchs à deux arbitres de grade “fédéral” alors que curieusement, elle a désigné deux ténors internationaux comme 4e arbitre, Farouk Houasnia pour CRBAF-ASK et Mahdi Abid-Charef, présélectionné pour le Mondial russe de 2018 pour USC-JSMB, une désignation des plus bizarres, les deux arbitres fédéraux ont failli à leur mission et ont causé des dégâts collatéraux, alors qu’il fallait confier les deux matchs aux internationaux conformément aux orientations du patron de la FAF.

R. A.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER