Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Dossiers sportifs

Segun Odegbami (ex-international NIGÉRIAN)

“Le Nigeria aura besoin d'un miracle pour se qualifier au Mondial”

Le Nigeria, l’un des redoutables adversaires de la sélection algérienne lors des prochaines éliminatoires de la Coupe du monde 2018, s’active d’arrache-pied ces derniers temps pour préparer convenablement son entame de compétition et mettre tous les atouts de son côté pour aller défier l’Algérie, le Cameroun et la Zambie et arracher du coup son billet qualificatif pour la Russie. La Fédération nigériane de football s’empresse pour installer un entraîneur dans les plus brefs délais. “Nous avons installé une commission au niveau de la FNF pour dénicher le meilleur entraîneur possible pour notre équipe. J’assure que nous ne manquons pas de candidats, et le Français Paul le Guen est le dernier à entrer en lice. Le casting est ouvert jusqu’au 7 juillet. Notre commission va ensuite étudier toutes les candidatures pour élire le meilleur entraîneur qui conviendra à notre sélection et qui sera capable de qualifier l’équipe au Mondial. D’ici le 9 juillet le Nigeria aura son sélectionneur”, a confié le président de la FNF, Amaju Pinnick, avant-hier, dans une intervention au site local Completesportsnigeria.com. Outre la question du sélectionneur, la FNF s’active également pour avoir le meilleur effectif possible. L’instance fédérale nigériane cible deux internationaux anglais d’origine nigériane, deux jeunes, un attaquant d’Arsenal, Chuba Akpom, et un arrière droit de Hull City, Moses Odubajo, qui ont déjà joué en jeunes catégories pour les Three Lions et ont donné leur accord pour rejoindre la sélection A des Super Eagles, selon le président de la fédération nigériane qui souhaite toutefois les qualifier avant le mois d’octobre prochain et les compter parmi l’effectif qui sera engagé dans les éliminatoires de la CM 2018 : “Nous étions en contact permanent avec Akpom, Odubajo et quelques autres joueurs passionnants de la Premier League anglaise qui ont donné leur consentement à jouer pour le Nigeria”, a déclaré le président de la FNF, et d’ajouter concernant les chances du Nigeria de passer devant l’Algérie, le Cameroun et la Zambie pour se qualifier au Mondial : “Nous avons travaillé si dur sur tous les fronts depuis notre malheureuse élimination pour la CAN 2017 que je peux vous assurer que nous nous qualifierons pour la Coupe du monde.”
Une qualification du Nigeria au prochain Mondial russe relève d’un “miracle”, selon l’ancien international des Green Eagles des années 80, Segun Odegbami. Ce dernier, dans une analyse, a dressé un tableau noir concernant l’actualité et le devenir du football local en général et la sélection du Nigeria en particulier. “J'ai souvent pensé que l'état du football nigérian est généralement reflété par l'état du pays lui-même, que le football ne peut pas être à l’abri de ce qui se passe dans le reste du système politique… Étant donné l'état actuel des choses au Nigeria, nous devrions oublier d'aller en Russie en 2018”, a-t-il fait savoir. Segun Odegbami, auteur d’un doublé lors de la victoire 3-0 contre l'Algérie en finale à Lagos en 1980, prévoit même un effondrement de l’empire footballistique nigérian à l’avenir : “Les Nigérians devraient se préparer pour d’autres échecs, notamment lors de la campagne des qualifications de la Coupe du monde. Les matches de qualification débuteront dans moins de trois mois. Pendant ce temps, le football nigérian n’est pas sorti de la tourmente depuis plus d'un an, depuis les élections dans l'actuel conseil de la Fédération.”
“Les Nigérians trouvent même qu'il est difficile de nommer les joueurs de l'équipe nationale ces jours-ci. La fédération, qui ne peut même pas répondre aux obligations financières des joueurs et entraîneurs autochtones, propose maintenant d'embaucher un étranger !”, fait savoir le 2e meilleur buteur de la sélection des Super Eagles après Rachidi Yekini, et d’ajouter : “Contre l'Algérie, le Cameroun et la Zambie ! Sauf un miracle qualifiera le Nigeria.”


A. I.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER