Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Dossiers sportifs

CAN-2017 : Algérie-Zimbabwe à j-6

Leekens à l’heure des choix cruciaux !

©D. R.

Les problèmes du latéral et de l’axial réglés
Leekens tient son onze pour le Zimbabwe

Ce n’est certainement pas avec le rendement de la première période face à la Mauritanie que l’Algérie pourrait espérer réaliser quelque chose à la CAN-2017, qui débutera dans moins d’une semaine. Les Algériens étaient complètement hors sujet face à une sélection des Mourabitoune, loin de faire le poids, la preuve en deuxième période elle a été submergée par des Algériens, qui ont retrouvé quelque peu leur football. La bande à Leekens, qui avait délibérément chamboulé son onze, a laissé l’impression d’une équipe impuissante et incapable de hisser son niveau de jeu. En revanche, la deuxième période a été diamétralement opposée et nous avons vu un léger mieux qui a permis aux camarades de Bounedjah d’inscrire trois buts. En dépit des approximations constatées dans le jeu de son équipe, le sélectionneur national Georges Leekens ne dramatise pas et retient surtout la réaction positive de ses joueurs. Ce qu’il y a lieu de retenir aussi, c’est que l’équipe-type pour le premier match face au Zimbabwe est presque connue. “J'ai décidé de ménager certains joueurs pour leur permettre de mieux récupérer. Nous avons du boulot à faire en attendant le deuxième test amical face à cette bonne équipe mauritanienne. Je suis satisfait de notre réaction en seconde période qui nous a permis de remporter ce match. Je retiens également la réaction du secteur offensif avec trois buts marqués en deuxième mi-temps. Il règne une excellente ambiance au sein du groupe ce qui est rassurant pour la suite”, a-t-il indiqué en fin de rencontre. Ainsi, pour le groupe qui devrait débuter la CAN, Asselah a gagné des points et pourrait bousculer le titulaire habituel, M’bolhi. Le portier de la JSK a été crédité d’une bonne prestation et pourrait être reconduit, surtout qu’il possède une assez bonne expérience dans les compétitions continentales. En défense, le sélectionneur national tiendrait son latéral droit et sa charnière centrale. Mokhtar Belkhiter a démontré d’excellentes dispositions et son rendement durant le match a donné l’impression que le joueur évoluait en sélection nationale depuis plusieurs années. Nullement impressionné, l’ancien joueur du MC El-Eulma a joué sans complexe et en plus de sa tâche défensive, il fut d’un bon apport sur le plan offensif. Dans l’axe, Aïssa Mandi est appelé à épauler son jeune coéquipier, Ramy Bensebaïni. Ce dernier a donné plus d’assurance à l’arrière-garde des Verts, contrairement à Belkaroui, qui a été au même niveau que celui de sa catastrophique sortie face au Nigeria, en novembre. Sur le côté gauche, Ghoulam reste indétrônable. En milieu de terrain, le sélectionneur national sera appelé à choisir deux éléments parmi Taïder, Bentaleb, Abeïd et Guedioura. Les deux premiers sont les plus indiqués à débuter la compétition, même si Abeïd a montré d’excellentes choses face à la Mauritanie. L’apport de Guedioura dans des rencontres spécifiques est intéressant. Pour l’attaque, Leekens ressortira ses atouts-maîtres, laissés au repos lors du match de samedi. Ainsi Brahimi, Soudani, Slimani et Mahrez, devraient remplacer Ghezzal, Hanni et Bounedjah. Le premier semblait avoir l’esprit ailleurs, surtout que son avenir avec l’O. Lyon n’a pas été scellé. Concernant les deux derniers, ils constituent de bons substituts eux qui ont marqué leur présence sur le terrain en inscrivant un but chacun. Le sélectionneur national devrait opérer les derniers réglages demain à huis clos lors de la deuxième sortie face à la Mauritanie. L’équipe est déjà dans le premier match de la CAN. “Maintenant, le plus important c’est le match contre le Zimbabwe et la nécessité de l'emporter face à un adversaire que nous ne devons surtout pas sous-estimer. Mon objectif est d'avoir sous la main 23 joueurs tous capables de jouer dans le onze entrant”, assure le coach. Enfin , sauf Belkaroui…

M. A.

Lire le dossier


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER