Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Dossiers sportifs

Coupe de la CAF ( 32es de finale retour) : JSK 4 - Monrovia CB 0

Les Canaris comme au bon vieux temps !

© Liberté

Après la grosse claque de la semaine dernière à Monrovia sur le score de trois buts à zéro, il faut bien convenir que la tâche était plutôt compliquée pour la JS Kabylie. Mais voilà que les Canaris ne voulaient guère baisser les bras et juraient qu’ils allaient renverser la situation surtout que l’arrivée du nouveau staff technique aura galvanisé les troupes kabyles et le décor était planté pour donner l’occasion aux camarades du capitaine Ali Rial de se racheter de leur déconvenue à Monrovia pour caresser le rêve fou de renverser l’adversaire du jour et aspirer ainsi à une qualification qui relevait tout simplement de l’utopie.
En effet, dès le coup d’envoi sifflé par l’arbitre tunisien Nasrallah Jaouadi, la JSK prend l’adversaire à la gorge  pour bousculer une défense libérienne quelque peu urprise par ce départ en trombe des Canaris. D’ailleurs, dès la première minute de jeu, Boulaouidat inquiétait le gardien Koulibaly d’un retourné pas trop appuyé.
L’avant-centre kabyle est imité par Aiboud (3’) puis Mebarki (5’) et Yettou (6’) qui inquiétèrent la défense libérienne et auraient pu ouvrir le score d’une façon précoce s’ils avaient fait preuve d’une certaine maîtrise à l’approche du but. Certes, les Libériens tentèrent un premier contre qui ne donnait rien à la huitième minute de jeu par un certain George O. Weah, mais la JSK maintient la pression et finira par déverrouiller la défense adverse à la vingtième minute de jeu. Sur un coup franc de Rial, le défenseur Nimely touche le cuir de la main et l’arbitre sifflera le penalty tout à fait logique que transformera Boulaouidat sur un contre-pied.
Le public kabyle est survolté et la JSK s’en donne à cœur joie pour aller chercher aussitôt un second but signé par le défenseur Berchiche sur un centre tendu de Mebarki (26’). Les Libériens étaient quelque peu perdus sur le terrain face aux assauts répétés de la JSK qui aurait même pu ajouter un troisième but peu avant la mi-temps lorsqu’une reprise de la tête de Aiboud fut repoussée miraculeusement par le gardien Koulibaly.
Après la pause, la JSK accentue sa pression et finit par refaire son retard à l’heure de jeu avec un troisième but qu’inscrira avec un culot exceptionnel Boulaouidat  qui a profité de la panique de la défense libérienne sur une action de Benaldjia pour mettre à genoux la défense de Morovia (61’). A 3-0, la JSK venait de remonter son handicap du match aller et réussit à puiser dans toutes ses forces pour aller chercher ce quatrième but qualificatif signé par Mebarki d’un tir des 30 mètres qui a surpris le gardien de but Koulibaly (72’).
Les Canaris l’ont promis et ils l’ont fait ! A 4-0, il ne restait plus au public kabyle que de fêter une qualification ô combien importante en ces temps difficiles.


M. H.

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER