Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Dossiers sportifs

Djamel Houhou 

L’initiateur de la réforme sportive

Djamel Houhou était l’ancien ministre de la Jeunesse et des Sports à la fin des années 70. En effet, et suite au remaniement ministériel opéré par le président Boumediene, le jeune Djamel Houhou, qui était diplomate, a remplacé l’inamovible Abdellah Fadhel (1965-1977) à la tête du ministère de la Jeunesse et des Sports. Au temps du règne de Djamel Houhou, le sport algérien connaîtra une réforme en profondeur. Cette décision vient à point nommé pour bouleverser complètement des structures surannées, une pratique à bout de souffle atteinte partiellement par le chauvinisme, la manipulation et les calculs clubards étriqués. Un communiqué fleuve du conseil des ministres indiquait les mesures suivantes : les associations auront une nature statutaire. Elles seront scindées en deux parties : l’Association sportive communale dite de type amateur (ASC) et l’Association sportive de performance (ASP) qui intéressera les clubs de l’élite. Les Associations sportives communales formeront la composante du sport dit de masse. Elles seront prises en charge par les APC ou, pour certaines d’entre elles, par des structures étatiques de différents secteurs (santé, justice, douane, université, entreprises publiques moyennes, etc.).