Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Dossiers sportifs

Le champion de la saison

L’USMA aurait pu mieux faire !

© D.R.

La formation de Soustara, version 2015/2016, a atteint l’objectif tracé en début de saison, à savoir le titre de champion d’Algérie. Après avoir flirté avec la relégation lors de l’exercice écoulé, les Rouge et Noir ont affiché leurs ambitions dès l’entame de la phase de poules de la Ligue des champions d’Afrique, avec notamment une qualification historique à la finale perdue devant le TP Mazembé. Les Algérois ont fait cavalier seul lors d’un championnat que les coéquipiers de Ferhat ont dominé de bout en bout. Et la consécration du titre de champion était prévisible eu égard à l’écart considérable réalisé lors de la phase aller. Cela a quelque part refroidi les autres prétendants qui savaient à l’avance que les dés étaient jetés. Et la réussite des Rouge et Noir trouve une explication en la personne de Youcef Belaïli. Ce dernier tel un rouleau compresseur a grandement participé à l’entame tonitruante de son équipe. Il a réussi à lui seul à créer la différence et à se montrer décisif avant sa suspension pour dopage. Et malgré cette absence de taille, les protégés de Hamdi auraient pu réaliser un écart record si ce n’est un net fléchissement lors des dernières journées du championnat. Toujours est-il que la formation de Soustara a fait un gros saut cette année en matière de résultats, avec à la clé un titre de champion et une finale de la LDC. Les statistiques sont là pour démontrer que l’USMA a réalisé un parcours de champion. Avec 58 points dans son escarcelle, les Usmistes ont achevé la saison avec 10 points d’avance sur la vaillante équipe de la Saoura. L’USM Alger a été conquérante à l’extérieur. Elle a réussi à gagner 7 matches à l’extérieur (soit 21 points) contre 10 succès à domicile. Les gars de Soustara ont fait 4 matches nul sur leurs bases contre 3 à l’extérieur, alors qu’ils ont concédé 5 défaites dans leur fief contre une seule défaite à l’extérieur. L’USMA est la meilleure attaque du championnat avec 49 buts inscrits, dont 31 à l’extérieur. Cependant, la défense du champion en titre n’a pas été solide, en témoigne le nombre de buts encaissé (31), l’une des mauvaises défenses du championnat national. Le meilleur buteur de l’USMA n’est pas un attaquant puisqu’il s’agit du milieu de terrain Mohamed Seguer avec 10 buts, talonné de près par le défenseur Mohamed Rabie Meftah avec 8 réalisations. L’élément le plus utilisé dans cet exercice est le milieu récupérateur Hamza Koudri avec 2187 minutes jouées. Les Algérois peuvent se targuer d’avoir mérité ce titre de champion, le septième dans leur palmarès, qui leur ouvre le droit de prendre part la saison prochaine à la phase finale de la plus des prestigieuse des compétitions. Cette fois, les Usmistes veulent carrément le titre africain après l’avoir perdu l’année dernière.


N. T.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER