Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Dossiers sportifs

Ville la plus représentée en équipe nationale avec 3 titulaires

Oran en veut terriblement à Belkaroui

Ville la plus représentée samedi en équipe nationale avec trois joueurs titulaires dans le onze de départ, Oran ne gardera pas un souvenir impérissable de cette joute amicale face à la Mauritanie. En raison, notamment, de la piètre prestation de Hichem Belkaroui, le plus décrié parmi le trio d’Oranais de l’EN qu’il a formé avec Mohamed Belkhiter et Baghdad Bounedjah. Même ses amis, voisins et anciens compagnons de route à l’ASMO admettaient volontiers, samedi après le match, que “Hichem Belkaroui a complètement ruiné les espoirs placés en lui et cramé toutes ses chances de prendre part à l’imminente coupe d’Afrique des nations en tant que titulaire dans l’axe de la défense de la sélection nationale”. La mauvaise impression laissée par l’ancien défenseur asémiste était telle que même ses concitoyens, d’habitude assez chauvins lorsqu’il s’agit de “défendre” un élément du cru, ne comprenaient déjà pas comment le sélectionneur Georges Leekens l’avait reconduit dans le onze de départ après la grosse et pénalisante bévue commise au Nigeria. “Il a non seulement plombé les chances de l’EN d’aller en Russie en 2018, mais voilà qu’il prive également toute une ville d’un potentiel représentant en coupe d’Afrique. Après sa désastreuse prestation, il est désormais clair qu’il suivra la CAN comme nous, en simple spectateur des tribunes, ou au mieux, du banc de touche”, soulignera ce proche qui l’a bien connu dans sa période asémiste. Mokhtar Belkhiter, qui a alterné le bon et le très mauvais, et Baghdad Bounedjah qui s’en est, mine de rien, tiré avec un but et une passe décisive étaient, de leur côté, beaucoup mieux notés dans les discussions d’après-match des Oranais que l’infortuné Hichem Belkaroui que le match de samedi aura énormément desservi. Aussi bien en crédibilité qu’en sympathie.

R. B.



Bougherra avait pourtant averti Belkaroui
Hicham est un défenseur incorrigible. Samedi dernier,, contre le Mauritanie, il a de nouveau commis une bourde monumentale (passe à l’adversaire), avant de provoquer un penalty cadeau, synonyme d’avantage pour l’adversaire. Il a d’ailleurs été remplacé en seconde période par Bensabaïni beaucoup plus rassurant. Selon une source proche du staff, Belkaroui fera le voyage au Gabon pour faire du tourisme et ne sera plus dans les plans de Leekens. “Belkaroui ira au Gabon en touriste car la FAF n’a plus les moyens de changer de joueur dans la liste des 23. Les délais (4 janvier) sont dépassés”, affirme notre source, qui ajoute que Belkaroui avait été averti par le staff technique quant à ce genre d’erreurs impardonnables. “Je sais que Bougherra, qui est un ancien défenseur chevronné, a parlé à Belkaroui et l’a averti quant à la nécessité de jouer simple, mais il n’a pas écouté”, ajoute notre source.  Abattu à la fin du match, Belkaroui ne sera plus sans doute rappelé en équipe nationale après la CAN.


Bentaleb doit se calmer
Auteur d’un bon match contre la Mauritanie, et constituant l’une des pièces maîtresses de la sélection nationale, Nabil Bentaleb s’est néanmoins distingué par un comportement anti-sportif. Un brin grincheux et fortement irrité, Bentaleb n’hésite pas à sortir de ses gonds, ce qui est souvent pénalisant pour l’EN. Il récolte souvent des cartons stupides qui privent l’EN de ses services, comme ce fut le cas contre le Cameroun. Leekens a averti justement Bentaleb à ce sujet et lui a dit que les arbitres durant la CAN seront intraitables avec lui. À bon entendeur…

SAMIR LAMARI


 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER