Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Dossiers sportifs

L’arbitre a signalé des jets de projectiles

Pas de huis clos pour l’ESS face à la JSS

La fin de la rencontre ESS-USMH a été marquée par des contestations des dirigeants de Sétif contre l’arbitre de la rencontre, M. Benbraham. Même le public de Sétif était en colère à la fin de la rencontre en raison des décisions de l’homme en noir, lequel a privé leur équipe d’une but valable qui ne souffrait aucune contestation, sans parler de deux penalties non sifflés. Des jets de projectiles ont été lancés sur le terrain et d’autres scènes ont été signalées avant-hier au stade du 8-Mai-1945. Alors que certains se sont précipités en annonçant d’ores et déjà le huis clos pour Sétif lors de sa prochaine rencontre à domicile face à la JSS, une source digne de foi révèle à Liberté que l’arbitre de la rencontre n’a mentionné que les jets de projectiles. Notre source ajoute que Sétif n’a eu aucun avertissement depuis le huis clos consommé face au CSC comptant pour la 16e journée du championnat et, de ce fait, la commission de discipline qui se réunira aujourd’hui ne devrait adresser qu’un simple avertissement à l’ESS assorti d’une amende financière. En revanche, l’entraîneur adjoint Malik Zorgane risque gros après avoir insulté l’arbitre qui a signalé ce comportement sur la feuille du match.

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER