Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Dossiers sportifs

Dossiers sportifs

Pendant ce temps-là, la Belgique, la Russie et la Corée du Sud…

La Belgique, premier adversaire de l’Algérie lors de la phase finale, a choisi un adversaire du continent africain pour tester ses capacités. Les coéquipiers d’Eden Hazard croiseront le fer ce mercredi avec les Eléphants de la Cote d’Ivoire à Bruxelles. Donnés comme favoris dans le groupe H composé le d’Algérie, la Coré du Sud et la Russie, les Belges refusent de se mettre une pression inutile en se montrant réalistes. “Je suis relax. La plus grosse bêtise qu'on pourrait commettre, c'est de s'exciter. Il y a une vie après le Mondial. Même si nous sommes champions du Monde, cela ne va rien changer. On est loin d'y être. L'objectif est d'aller le plus loin possible. On a tout préparé de manière professionnelle. On a déjà barré 12 ans de frustration. Je suis très réaliste et si on peut garder notre place dans le top 10 pendant 6 ans, on aura bien travaillé. C'est une vision à long terme”, prévoit le sélectionneur des Diable rouges, Marc Wilmots. Pour cette joute amicale, le sélectionneur de la Belgique a fait appel à de nouveaux éléments,  notamment, Anthony Vanden Borre, l’arrière droit d’Anderlecht, comme doublure pour Tody Aderweireld de l’Atletico Madrid,  et faire l’impasse sur Gillet et Meunier qui ne sont pas retenus cette fois par Wilmots. Ce dernier, qui a évité de faire appel à une liste élargie de joueurs, souhaite mieux juger son groupe avant d’opérer un choix définitif durant les stages de préparation au Mondial. Appeler à s’exprimer sur son avenir à la tête de la barre technique de la sélection belge, Wilmots reste indécis sur la question. Il a évoque même la possibilité de prendre une année sabbatique juste après la fin de la Coupe du monde.

Les Coréens affrontent la Grèce
Le second adversaire des Verts au Mondial, la Corée du Sud est également depuis samedi  dernier  en stage de préparation à Séoul (capitale de la Corée du Sud) avant de se rendre mercredi à Athènes pour affronter la Grèce dans le cadre de sa préparation pour la Coupe du monde. 22 joueurs ont été convoqués par le sélectionneur Hong Myung-bo, qui étaient en regroupement au Centre national de football à Paju dans la province de Gyeonggi près de Séoul.
Les Sud-Coréens ont pris le départ pour Athènes hier dimanche en prévision de leur joute amicale contre le pays hôte. Contrairement à la tournée américaine en janvier dernier, le sélectionneur de la Corée du Sud a fait appel cette fois aux joueurs évoluant en Europe à l'instar du coéquipier de l’international algérien Essaïd Belkalem à  Watford, l'attaquant Park Chu-young qui enregistre son retour en sélection à l'occasion de cette rencontre amicale.
Le coach coréen a retenu également Ji Dong-won (FC Augsbourg, Allemagne), Koo Ja-cheol (Mainz 05, Allemagne), Son Heung-min (Leverkusen, Allemagne), Kim Bo-kyung (Cardiff, Angleterre) et le vétéran Lee Chung-yong (Bolton, Angleterre). En revanche, le défenseur Kwak Tae-hwi, qui joue à Al Hilal (Arabie Saoudite) a déclaré forfait à cause d'une blessure.  Outre la rencontre contre la Grèce, les Coréens accueilleront la Tunisie le 28 mai prochain à l'occasion de leur ultime match de préparation.

La Russie jouera l’Arménie

Par ailleurs la Russie troisième adversaire de l’Algérie au Brésil disputera quant à lui une rencontre amicale ce mercredi également face l’Arménie qui sera aussi un sparring-partner des coéquipiers de Feghouli en mois de mai prochain à Genève en suisse. L'Italien Fabio Capello, sélectionneur de l'équipe russe, a fait appel dernièrement à 25 joueurs en vue de cette rencontre amicale face à l'Arménie prévu à Krasnodar dans le cadre de sa préparation au Mondial 2014. L’ex-sélectionneur de l’Angleterre a basé cette fois sur les  joueurs évoluent en Russie, après avoir  écarté l'attaquant Denis Cheryshev (FC Séville, Espagne), qui faisait partie d'une première liste de 36 joueurs dévoilée auparavant.  La sélection russe effectuera à partir d’aujourd’hui, lundi un stage bloqué à l'Académie de Krasnodar, avec au programme deux séances d'entraînement. Outre cette rencontre face à l’Arménie, la sélection de la Russie disputera également trois autres matches amicaux de préparation en vue du rendez-vous brésilien.
Les Russes entameront cette série de matches face à la Slovaquie le 26 mai dans un lieu qui sera désigné prochainement. Le 31 mai, l'équipe de la Russie se rendra en Norvège pour croiser le fer avec la sélection norvégienne au Stadium Ullevaal. Elle bouclera par la suite sa série de matches amicaux le 6 juin prochain contre le Maroc. Le lieu et l'heure de ce match seront arrêtés plus tard.

A. I.