Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Dossiers sportifs

GeorgeS Leekens met les points sur les i

“Personne ne peut me dicter quoi que ce soit !”

©Liberté

Conférence de presse du sélectionneur national  
Leekens explique ses choix cas par cas

Lors de la conférence de presse animée hier,  le sélectionneur national Georges Leekens s’est longuement étendu sur ses choix et sur la liste des 23 joueurs retenus pour la phase finale de la CAN-2017. Le technicien belge a expliqué au passage les raisons l’ayant poussé à convoquer certains et à écarter d’autres. 
Mbolhi : Leekens reconnaît que son gardien de but Raïs Ouahab Mbolhi est en manque flagrant de compétition. D’ailleurs, il a discuté avec lui sur sa situation. Toutefois, aux yeux du sélectionneur national, Mbolhi reste le numéro 1. “Mbolhi est une exception et nous n’avons pas assez de temps pour régler son cas. Il disputera la CAN, mais il faut prendre en charge sa situation avec son club après. Je sais qu’il ne joue pas avec Antaliaspor en Turquie, et qu’il n’est même pas qualifié pour jouer. Mais ça ne doit pas continuer comme ça pour lui. Je vais prendre attache avec son club après la CAN pour régler définitivement son problème”,  dira Leekens à son propos.
Meftah et Benyahia : Meftah et Benyahia de  l’USMA seront les deux seuls joueurs de champ du championnat local présents à la CAN. Leur présence est justifiée, selon le coach national. “Meftah est un excellent défenseur, il est d’autant plus expérimenté. Il figurait sur la liste des internationaux bien avant ma venue. Lui et Benyahia sont les joueurs locaux qui ont montré de bonnes dispositions en championnat d’Algérie. Ils pourront nous être utiles dans cette CAN. Il faut qu’ils jouent à leur juste valeur, je vais peut-être me montrer moins exigeant avec eux par rapport à d’autres joueurs qui évoluent dans des grands clubs en Europe. Cependant, ils seront appelés à accomplir les mêmes tâches que le reste du groupe, c’est une opportunité pour eux de jouer la CAN.”
Ziti et Zeffane : Certains éléments de la dernière confrontation des Verts face au Nigeria n’ont pas été retenus par Leekens. C’est le cas de Ziti et de Zeffane. “J’ai fait le tour pour voir tout le monde, mais j’ai mes raisons pour n’avoir pas pris certains éléments. En revanche, j’ai trouvé d’autres joueurs plus en forme et notre choix s’est porté sur ces joueurs qui peuvent apporter le plus espéré”, explique Leekens sur leur non-convocation. 
Mesbah : L’invité surprise de la CAN est sans doute le latéral gauche Djamel Mesbah. Son choix est dicté par un besoin criant d’une doublure de valeur à Ghoulam lors de cette joute continentale. “Il faut savoir que la dernière blessure de Ghoulam m’a beaucoup donné à réfléchir. Je devais penser à une éventuelle défection de ce dernier. C'est à partir de là que je me suis dit qu’il est nécessaire de trouver un joueur qui pourra le remplacer en cas de blessure. Mesbah est bien le joueur le mieux indiqué pour remplacer Ghoulam en cas de souci. C’est un joueur qui évolue au même poste  (latéral gauche), il a suffisamment d’expérience  qui pourrait nous être utile. En outre, Mesbah connaît bien la sélection”, explique-t-il.   
Belkalem : Selon Georges Leekens, le défenseur Belkalem est encore loin de son niveau habituel, d’où sa non-convocation. “Je me suis déplacé  pour le voir. C’est un bon joueur animé de grandes ambitions pour revenir à son meilleur niveau. Mais en toute franchise, j’ai constaté qu’il est encore loin de son niveau habituel. Cela ne veut pas dire qu’il ne pourra pas revenir en équipe nationale.”
Abeid : Leekens a beaucoup parlé de Mehdi Abeid, le sociétaire de Dijon. Ce dernier semble bien parti pour être titulaire lors de la CAN. Bien qu’il ne le dise pas ouvertement, le sélectionneur national estime que Abeid a montré des qualités à même de lui permettre de s’imposer dans l’équipe. “C’est un joueur fantastique, il travaille beaucoup à l’entraînement, il m’a épaté, c’est un élément qui a démontré ce qu’il est capable de faire. Ce n’est pas un Messi certes, mais il a les qualités nécessaires pour remplir certaines missions sur le terrain. Il récupère beaucoup de ballons, il fait des passes et anime le jeu, c’est un bon joueur dans l’ensemble”, a-t-il déclaré à son propos. 
Brahimi : Les soucis rencontrés par Brahimi en début de saison n’ont pas contraint le sélectionneur national de se passer de ses services. Au contraire, le joueur en question a remonté la pente et a su revenir en force avec son club d’où sa convocation. “Si j’ai pris la responsabilité d’emmener Brahimi à la CAN c’est parce que ce joueur est sur une courbe ascendante depuis quelques semaines. Il a retrouvé la confiance et il fait des choses merveilleuses avec Porto ces derniers temps. C’était le cas contre le Nigeria en qualification pour la Coupe du monde. Ce joueur ne jouait pas avec son club à l’époque mais avec nous il a été excellent. Peut-être qu’il ne peut pas jouer un match entier mais c’est un élément qui peut tirer l’équipe vers le haut durant la CAN.”
Hanni : Pour rectifier le tir en oubliant son nom  lors de la publication de la liste des 32 joueurs, Leekens souligne qu’un oubli a fait que Hanni ne soit pas porté sur cette liste élargie. Il n’a pas manqué d’ailleurs de le rappeler dans les 23 qui seront du voyage au Gabon. “Hanni a toujours été porté sur la liste de la sélection, c’était juste une erreur administrative qui a fait qu’il ne figurait pas sur la première liste des 32 joueurs que nous avons communiquée. Nous avons tout de suite rectifié le tir. Les critiques qui s’en sont suivies ne m’ont guère affecté. Les médias se sont empressés de nous tomber dessus alors que ce n’était qu’une erreur d’inattention de notre part”, justifie le driver national.
Belfodil : L’avant-centre du Standard de Liège, Ishak Belfodil, dont on attendait la convocation pour la CAN, n’a pas été choisi par le coach national pour des raisons évidentes, comme l’a d’ailleurs révélé le conférencier. “Lorsqu’on s’est parlé au téléphone pour connaître ses ambitions et voir l’éventualité de le prendre à la CAN, j’ai senti que Belfodil n’était pas prêt mentalement. Je sais qu’il réalise un bon parcours avec son club belge. La preuve, il marque des buts, mais moi je travaille aussi pour la Fédération algérienne. Un joueur qui n’est pas prêt à venir en sélection, je n’en veux pas. Il y a suffisamment de concurrence dans les différents postes, et si Belfodil n’est pas avec nous pour cette fois, cela ne veut pas dire qu’il est banni définitivement de la sélection algérienne. Les portes sont toujours ouvertes, mais pour la CAN je ne peux pas forcer des joueurs à venir.”
Slimani : Pour Leekens, Slimani est sans doute l’indétrônable avant-centre de l’EN au Gabon. “Il marque des buts, c’est un joueur qui sort du lot. Je souhaite qu’il soit plus en forme lors de la CAN. C’est très excitant de le voir marquer des buts avec son club, mais j’aimerais bien voir cette envie de réussir avec la sélection. Si Slimani est ce genre de joueur qui pourra mener l’équipe vers la victoire, nous avons besoin de marquer des buts et Slimani sait bien le faire”, encense le driver national.
Saâdi : L’absence de Saâdi sur la liste des 23 trouve une explication. “J’ai bien suivi Saâdi avec son club, c’est un joueur qui nous intéresse beaucoup. Il a été qualifié par la Fifa. Sauf que Saâdi était en forme lorsque son équipe de Courtrai marchait bien, mais par la suite le niveau de l’équipe a baissé et celui de Saâdi également. Ce denier est d’ailleurs depuis un moment sur une courbe descendante. J’ai constaté qu’il n’est pas encore prêt pour la CAN. Ajouté à cela que nous avons constaté que c’est un joueur qui présente beaucoup de soucis musculaires. Peut-être que c’est rentré dans l’ordre”, explique le technicien belge. Concernant Benzia, Leekens estime que le joueur souffre d’une blessure. “C’est un bon joueur qui pouvait être sur la liste des 23. Mais il est blessé, nous ne pouvons pas prendre de risque et c’est d’ailleurs pour cette raison que nous ne l’avons pas retenu”. 
Bounedjah : Leekens compte également sur les services de Bounedjah qu’il qualifie de buteur. “Il évolue en attaque. Pour moi c’est un très bon avant-centre. C’est vrai qu’il joue dans un championnat moins relevé mais il marque beaucoup de buts et pour moi un buteur reste un buteur quel que soit le club où il joue. Il est très ambitieux et il se positionne bien sur le terrain. On attend beaucoup de lui, et ce n’est pas un cadeau qu’on lui fait le fait de le convoquer à la CAN. C’est un joueur qui mérite bien sa place. Il faut dire aussi que je le connaissais lorsqu’il jouait en Tunisie avec l’Étoile du Sahel”, conclut le driver des Verts.

A. I.

Lire le dossier


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER