Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Dossiers sportifs

US Chaouia

Yahi : “Par cette programmation on veut nous éliminer indirectement”

Le club de la National deux amateur groupe Est, l’US Chaouia, rétrogradé la saison passée suite à l’affaire que tout monde connaît et qui a fait couler beaucoup d’encre, celle du match scandaleux CRB Aïn Fekroun - AS Khroub, continue, selon son président Abdelmadjid Yahi, de subir l’injustice, puisqu’en match de coupe des 1/16 de finale, l’US Chaouia a été vraiment lésé par la programmation.
En effet, l’US Chaouia affrontera le CRB au stade du 20-Août, ce mercredi à 15h30, une programmation qui a déplu au président Yahi, lequel n’y est pas allé avec le dos de la cuillère pour fustiger ceux qui ont programmé ce match un jour de semaine et non un week-end, comme cela se fait pour tous les autres clubs. “Tout d’abord je tiens à rappeler aux responsables de la ligue que nous sommes un club amateur ; et comme nous sommes amateurs, la loi nous interdit de jouer un jour de semaine, c'est-à-dire mercredi, car nous avons des joueurs amateurs qui sont pour la plupart des travailleurs dans des sociétés ou des fonctionnaires.
Donc ils ne peuvent jouer que les week-ends. En plus, c’est quoi cette programmation ? Mon équipe a vécu l’enfer vendredi passé en championnat. On a parcouru 1000 km pour aller jouer contre Touggourt où le trio d’arbitres a été menacé de mort et a été agressé physiquement, et ce pour un match de foot”, nous a déclaré le président Yahi avant d’enchaîner : “Nous sommes revenus de Touggourt samedi, on a effectué un décrassage hier, on va s’entraîner aujourd’hui, avant de prendre le départ demain et parcourir 450 km pour aller affronter un club professionnel, le CRB, dans son fief. Dites-moi, ça ce n’est pas de l’injustice ou veut-on nous éliminer indirectement face au CRB ?” Le président Yahi, qui, faut-il le rappeler, est suspendu pour deux ans en raison de son franc-parler et sa défense légale pour son club, l’USC, ira plus loin en déclarant : “Vu le parcours qu’on va faire pour jouer ce match de coupe contre le CRB dans son antre, et vu les moyens qu’on va déployer pour jouer ce match, entre autres transport, hébergement et restauration, je pense qu’en réalité c’est nous le club professionnel et non le CRB. Malgré tout cela, on viendra à Alger et on fera tout pour arracher la qualif contre ce club du CRB. Mais espérons seulement qu’on sera arbitré par un referee honnête et que la partie se déroulera dans un fair-play total”, a-t-il conclu.


N. Z.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER