Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Économie / Actualités

Le DG de l’entreprise le confirme

Algérie Poste mal alimentée en fonds par la Banque d’Algérie

© Billel Zehani/Archives Liberté

Le manque de liquidités au niveau des bureaux d’Algérie Poste découle d’un manque d’approvisionnement en fonds par la Banque d’Algérie, a confirmé le directeur général d’Algérie Poste, Abdelkrim Dahmani, mercredi dernier, lors de son passage au journal télévisé de Canal Algérie.

Le même responsable a indiqué que rien que pour la journée du 24 août dernier, 10 milliards de dinars ont été injectés dans le réseau postal par la Banque centrale et que plus de 16 milliards de dinars ont été retirés le même jour par les clients d’Algérie Poste.

“Le réseau postal, à travers les différents encaissements auprès des banques ou auprès de nos clients, arrive toutefois à combler le déficit constaté”, a-t-il assuré. Fin juillet dernier, Abdelkrim Dahmani, convient-il de le rappeler, avait fait état d’une baisse de 15% d’alimentation des bureaux de poste en liquidités comparativement au premier semestre 2019.

Le directeur général d’Algérie Poste a, par ailleurs, rappelé les mesures prises pour réduire la pression sur les bureaux de poste, à savoir le plafonnement des opérations de retrait, le recours aux moyens de paiement scripturaux comme le chèque certifié ou le virement de compte à compte et l’utilisation des moyens de paiement électroniques.

À souligner que depuis l’apparition de cette crise, le même responsable avait rassuré les clients d’Algérie Poste, lors de son passage à la radio publique, sur la disponibilité de liquidités en promettant de régler cette situation en 48 heures. Un mois après, la promesse attend toujours d’être tenue. 
 

Kenza SIFI

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER