Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Edito foot

Affaire NAHD-USMBA

Ali Malek coupable d’abus de pouvoir !

Autant le dire tout de go, la commission de la FAF de la Coupe d’Algérie, présidée par Ali Malek, s’est incontestablement rendue coupable d’abus de pouvoir flagrant. Elle a unilatéralement décidé de domicilier la rencontre de demi-finale de la Coupe d’Algérie, NAHD-USMBA, au stade Tchaker de Blida, alors que la réglementation de la Coupe d’Algérie offre la possibilité et surtout le droit absolu au Milaha de recevoir son hôte au stade du 20-Août. Explications : le règlement de la Coupe insiste sur deux conditions essentielles, à savoir que, primo, le club premier tiré lors du tirage au sort reçoive sur son terrain. Secundo, le stade doit avoir une capacité minimale de 8 000 supporters. Voyons maintenant si le NAHD remplit ces deux conditions ; ben oui, puisque le stade du 20-Août, lieu de domiciliation du NAHD cette saison, a été le premier tiré lors du tirage au sort ; il satisfait aussi à l’exigence de la capacité requise. Bref, la commission de la Coupe se fourvoie carrément dans des arguments farfelus pour ne pas dire fallacieux, comme celui ayant trait à la retransmission télévisuelle, alors qu’un certain CRB-MCA a été retransmis normalement récemment par l’ENTV sans que personne crie au scandale. La FAF se permet même le droit de délocaliser la rencontre dans une autre wilaya et, du coup, d’une manière tout à fait implicite, elle donne un coup de main à l’USMBA qui n’a pourtant rien demandé. Pis encore, la FAF sème un sentiment d’injustice dans les rangs des supporters du NAHD, sortis samedi soir dans les rues de Hussein Dey pour crier à la “hogra”. D’ailleurs, il serait bon de poser la question si le même traitement aurait été réservé au CRB s’il était concerné par les demi-finales. Ali Malek aurait-il forcé le Chabab à recevoir l’USMBA à Tchaker alors que la LFP avait offert, il y a quelques semaines, l’opportunité de recevoir le MCA au 20-Août, et le CSC toujours au 20-Août en Coupe d’Algérie, il y a quelques années de cela ? Pas sûr... !


S. L.

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER