Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Edito foot

Edito foot

Des Verts en mode touriste

©Billel Zehani/Liberté

Arrivé il y a 15 mois à la tête de la sélection algérienne de football, le technicien français, Christian Gourcuff, a du mal à gagner le cœur des supporters algériens et surtout à compenser, à leurs yeux, le départ de son prédécesseur, le Bosnien Halilhodzic. Vendredi soir, à l’issue d’un rendez-vous manqué contre la modeste formation de la Guinée, Gourcuff a, certainement, dû mesurer la popularité encore intacte de l’actuel sélectionneur du Japon, auteur d’un brillant parcours avec les Verts, ponctué d’une qualification historique au second tour du Mondial 2010 au Brésil. “Djeich, chaâb, maâk ya Halilhodzic” a renouveau retenti dans le temple du 5-Juillet, sonnant le glas d’une équipe moribonde, sans âme et gravement minée par une lutte interne entre les différents cadres de l’équipe. La vox populi, nostalgique des guerriers du désert, n’arrive plus à retrouver sur le terrain cette bande de joueurs talentueux, disciplinés à souhait et rigoureux, qui avait failli faire vaciller l’ogre allemand en quarts de finale du Mondial. Ce déficit de grinta certain et criant des joueurs, lesquels, il y a à peine une semaine, réussissaient des merveilles sur les stades européens, et pour la plupart en Coupe d’Europe s’il vous plaît. Du reste, pour se rendre compte du manque d’implication des pros, il suffit de comparer leurs matches respectifs, à l’exemple d’un Feghouli contre Lyon, d’un Brahimi contre Chelsea, d’un Mahrez avec Leicester ou encore d’un Ghoulam avec Naples et le Slimani de Lisbonne. Assurément, y a pas photo, les gars ont sans doute troqué leur “tunique” de travail pour une “tenue plus légère”, histoire de décompresser. À vrai dire, ces gars ont tout l’air de choisir leurs matches, et cela n’a pas échappé à l’œil connaisseur du peuple du 5-Juillet.

S. L.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER