Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Edito foot

Edito

Encourageant

Une année après son intronisation à la tête de la sélection nationale espoirs (U23), le Suisse Pierre-André Schürmann commence à récolter les premiers fruits de son travail. Pour sa premier sortie officielle à la tête des Verts, après une série de matches amicaux, le technicien suisse a copieusement dominé son collègue sierra-léonais dans un match capital pour la qualification à la CAN 2015, prévue en décembre prochain au Sénégal, un tournoi qualificatif aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro. 

Il a surclassé son vis-à-vis tant sur le plan technique que physique, ne faisant presque qu’une bouchée d’une formation sierra-léonaise, pourtant tombeuse de l’ogre camerounais au tour précédent et précédé d’une réputation bien établie. Le score aurait pu du reste être plus lourd si les coéquipiers de Chitta n’avaient pas dilapidé des buts tout faits. Il ne reste désormais qu’à gérer intelligemment l’avantage de deux buts lors du match retour, prévu dans une semaine, également à Blida, pour composter le billet pour Dakar. 
Ce sera le premier objectif atteint pour Pierre-André Schürmann, recruté par la FAF pour discipliner le jeu d’une sélection formée à 100% de joueurs du cru avec l’ambition de la qualifier aux prochains Jeux olympiques, 35 ans après la dernière participation des Algériens aux Jeux olympiques de Moscou en 1980. Entre-temps, il appartiendra à la FAF de concocter un programme de préparation pour les jeunots algériens à la hauteur de l’ambition affichée afin de remédier à certains lacunes, constatées notamment en seconde période, à l’image d’un déficit flagrant dans l’intensité et le volume du jeu, ainsi que dans la percussion. La FAF serait également bien inspirée d’injecter dans ce groupe pétri de talents quelques joueurs expatriés, capables d’apporter un plus.


S. L.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER