Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Edito foot

Edito

Ici, Ronaldinho aura même le temps de cirer ses pompes !

La sortie médiatique a fait le buzz récemment sur la Toile :  l’ex-star de la sélection brésilienne, Ronaldinho, aux frasques répétées, a mis les dirigeants de son club dans l’embarras. “Le championnat mexicain est tellement faible, que j'ai même le temps de signer des autographes en plein match”, ironise-t-il, photo à l’appui, sur la régression de plus en plus inquiétante du championnat mexicain où il évolue actuellement.
Ronaldinho, naguère footballeur de haut niveau au sein du légendaire FC Barcelone, répondait en fait du tac au tac à des critiques de la presse locale quant à son maigre rendement avec son club, le Querétaro Fútbol Club. Quelques jours plus tard, il mènera son équipe vers les play-off. La polémique est close en attendant la prochaine lubie de l’enfant prodige brésilien. Mais, imaginons un seul instant que Ronaldinho vienne jouer en Algérie. Après tout, l’autre star, le Français Anelka, aurait pu tout à fait le faire avec le NAHD, n’était le veto de la FAF en raison d’une histoire de limite d’âge à dormir debout. Qu’aurait donc dit Ronaldinho à propos de la médiocrité ambiante qui sévit dans le championnat algérien ? En fait, nous voyons d’ici venir le surdoué brésilien aux gestes techniques fabuleux, se moquer du championnat collé serré algérien, incapable de faire sa décantation à quelques encablures du finish. Peut-être pourra-t-il pousser le culot jusqu'à cirer ses pompes pendant les matches devant des joueurs qui n’ont, de toute façon, pas plus de 30 minutes dans les jambes !


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER