Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Edito foot

Réouverture du stade du 5-juillet

Le reste, on verra…

©D. R.

L’annonce de la mise en service du stade du 5- Juillet à partir du mois de septembre 2015, deux ans après sa fermeture pour des travaux de réhabilitation, alors que le chantier n’est qu’à sa troisième phase, pose inéluctablement le problème de la suite du projet. En effet, outre la réfection des tribunes et l’installation d’une nouvelle pelouse, le projet initial prévoyait également la construction d’une nouvelle tribune du côté du flambeau et la couverture complète du stade par une toiture moderne. Maintenant que la FAF et le MJS, avec l’aval du Premier ministre Abdelmalek Sellal, ont décidé de rouvrir le stade, en raison du déficit infrastructurel flagrant dans la capitale, notamment pour les grands derbies algérois et les rencontres internationales de l’équipe nationale, qu’en sera-t-il des deux dernières phases des travaux de rénovation pour lesquelles un contrat a été déjà signé avec le bureau d'études Egis France, représenté à Alger par Jean-Marie Charelet, ainsi qu'à la multinationale China State Construction Engineering Corporation (CSCEC), pour un coût total de 30 milliards de dinars ? “Des études sont encore en cours en ce qui concerne la construction de la nouvelle tribune et la toiture”, se limite à répondre le directeur du complexe du 5-Juillet, M. Kara, sans autre précision, laissant même entrevoir une certaine gêne par rapport à notre interrogation, comme s’il s’agissait d’un sujet délicat. En vérité, le directeur du stade, lui-même, ne sait pas trop si le projet de réhabilitation sera mené jusqu'au bout. Il est d’ailleurs difficile d’imaginer que le stade du 5-Juillet soit fermé une autre fois quelques mois seulement après sa réouverture pour poursuivre les travaux. Il est tout aussi difficile d’imaginer que le reste du projet sera réalisé tout en maintenant en service l’infrastructure avec tous les risques que cela implique en raison de la présence d’un chantier à l’intérieur même du stade. En fait, autant le dire franchement, la réouverture du 5-Juillet signifie la suspension du reste des travaux de réhabilitation pour une longue durée, ou carrément l’abandon d’un beau projet, sur l’autel d’une politique d’austérité inavouée !


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER