Scroll To Top
FLASH
  • Ligue1 (matchs disputés samedi): CRBT 1-1 NAHD; OM 2-0 JSS; CRB 0-0 CSC; USB 2-2 MCO; USMBA 0-1 PAC; MCA 2-0 JSK
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Edito foot

Lutte contre la violence dans les stades

Les supporters ont besoin surtout de respect

Pour prendre la mesure du désarroi de la jeunesse algérienne, il suffit d’écouter les slogans scandés à tue-tête un peu partout dans nos stades de football. Véritables défouloirs, exutoires, pour une cette frange de la société en mal de repères, les travées des stades donnent l’occasion aux jeunes de dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas, surtout en ces temps où la liberté d’expression est fortement muselée. Samedi à Bologhine, les supporters du MC Alger sont allé encore plus loin dans l’expression de ce ras-le-bol général, ils ont pointé du doigt les scandales de Sonatrach, la répression dont ils sont régulièrement victimes dans les enceintes sportives et la malvie, allusion faite aux dernières augmentations générales des prix.
Le tout consigné noir sur blanc sur une banderole gigantesque qui a vite fait le tour de la Toile, mais étrangement absente des chaînes de télé. Le zèle de la police, tout comme cette promptitude à embarquer un jeune guitariste dans les artères de la capitale, ne s’est pas fait attendre. Personne n’échappe à la loi de la bastonnade au milieu d’un brouhaha indescriptible.La banderole se consume vite dans les mains ravageuses des gardiens de la paix. “Y en a marre du traitement que nous réservent les policiers chaque fin de semaine dans les stades, nous voulons du respect, de la considération”, écrivent des fans du Mouloudia sur la page internet du club, alors que d’autres s’évertuent à poster des vidéos de traitements spéciaux le week-end précédent au stade du 20-Août où une dizaine de supporters du MCA ont été violentés au vu et au su de tout le monde, sans que des suites soient déclenchées. La lutte contre la violence dans les stades requiert certes des moyens de prévention, mais elle ne doit pas servir d’alibi pour étouffer la liberté d’expression d’une jeunesse qui ne demande qu’à être écoutée.

 

S. L.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER