Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Edito foot

Stade du 5-juillet

Les travaux de la nouvelle pelouse ont commencé !

©Liberté

Comme prévu, les travaux de réfection de la pelouse du stade olympique du 5-Juillet ont débuté avant-hier soir, juste après la fin de la rencontre CRB-USMA. Une équipe de la société chargée de la pose du nouveau gazon associée à des fonctionnaires de l’OCO ont entamé l’opération “scalp”. Cette opération consiste à enlever le gazon endommagé, la terre morte contenant la bactérie ayant causé l’apparition des champignons. “Tout se déroule comme prévu. Nous avons mis en place un dispositif nécessaire pour remédier à cette situation. La première étape consiste à remettre à nu la surface du stade. Une fois cette étape achevée, nous allons ressemer de nouvelles graines. Cela devrait se faire à la fin de la matinée de demain (NDLR/ aujourd’hui)”, explique Farid Boussaad, directeur de Vegetal Design, présent sur les lieux pour chapeauter cette opération. “Cette graine importée d’Europe est un mélange entre la graine hollandaise et américaine qui donne d’excellentes pelouses. C’est la même semence plantée en Grande-Bretagne, en Hollande et dans d’autres stades européens les plus réputés”, fait-il savoir. Cette semence se trouve déjà au port d’Alger. Elle sera réceptionnée dès aujourd’hui au complexe sportif
du 5-Juillet.
Ouvrons une parenthèse pour dire que la graine ressemée est faite spécialement pour l’hiver. “C’est une sorte de graine dormante et résistante à la fois”, précise-t-il. “Si tout se passe bien, l’arrosage débutera dès mardi et on aura une pelouse magnifique prête à accueillir les matches dans six semaines”, dira Boussaad, qui révèle que sept jours auront suffi pour refaire le gazon en présence d’une gazonnière. “Cette machine coûte les yeux de la tête. Mais son utilité permet de gagner beaucoup de temps pour préparer une nouvelle pelouse”, indique-t-il.
Il faut savoir que l’opération de la pose d’une nouvelle pelouse s’est concrétisée grâce notamment à la présence d’un matériel de dernière génération appartenant à l’OCO, acheté par le ministère de l’Habitat dans le cadre de la rénovation du complexe du 5-Juillet.
À la question de savoir si le stade sera prêt à accueillir la Supercoupe d’Algérie, le DG de Vegetal Design est catégorique : “Nous allons faire notre possible pour.” “Dans l’absolu, je pourrais vous dire que l’enceinte sportive pourra accueillir la rencontre le plus normalement du monde. Maintenant, il faut travailler justement afin de préparer une pelouse digne et par la même occasion prouver qu’on est en mesure d’offrir des surfaces en gazon naturel en excellent état”, explique notre interlocuteur qui, du reste, revient sur le sujet ayant trait au volet entretien.
“Nous avons abordé le sujet avec le MJS. Je me suis même entretenu avec le wali d’Alger pour solutionner la question. Nous devons justement trouver un accord pour éviter pareille situation à l’avenir”, poursuit Boussaad, qui ne cache pas qu’une autre opération est prévue en hiver ou bien au mois de mai 2017 pour un “scalp” de 50% avec la ressemence d’une graine “bermuda” poussant dans tous les pays où la température moyenne est supérieure à 24°C, avec une pluviométrie élevée.
Le climat méditerranéen convient bien au bermuda grass qui supporte un piétinement intensif. Pour rappel, le ministre de la Jeunesse et des Sports, El-Hadi Ould Ali, avait annoncé dimanche dernier l’installation d’une commission d’enquête pour situer les responsabilités.

N. T.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER