Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Edito foot

Edito foot

Pour l’heure, les Verts résistent au Brexit !

Le Brexit, ou la sortie désormais réelle de la Grande-Bretagne de l’Union européenne a-t-elle des répercussions sur le football algérien ? La question peut paraître en effet à première vue biscornue mais à y voir de plus près, il existe bel et bien une conséquence non négligeable pour les joueurs africains et même des pays extra communautaires désireux aller monnayer leur talent dans le meilleur championnat du monde. Explications : auparavant afin de prétendre à une carrière en Angleterre, le joueur international africain devait satisfaire à certaines conditions dont la plus importante est que sa sélection nationale d’origine doit être classée dans le top 50 du classement FIFA. C'est-à-dire que si l’équipe nationale concernée possède un mauvais classement FIFA, le joueur en question n’avait pas le droit à un permis de travail en Grande-Bretagne. Cependant, même avec un classement défavorable, les joueurs binationaux africains pouvaient faire valoir leur statut (double nationalité) pour glisser dans le rang des éléments faisant partie des États membres de l’Union européenne pour lesquels une telle condition n’est pas exigée, pour se faire recruter. Or, aujourd’hui avec la sortie de l’Union européenne, ces footballeurs ne peuvent plus compter que sur le classement FIFA. Des pays africains qui comptent beaucoup de ressortissants en Europe et qui pâtissent de ce classement FIFA comme le Cameroun (58e), le Nigeria (61e), ou la Zambie (79e) pour ne citer que les trois adversaires de l’Algérie lors des éliminatoires du Mondial 2018, vont avoir du coup du mal à placer les leurs en Angleterre. Un joueur comme Pierre-Emerick Aubameyang, l’un des meilleurs attaquants au monde aurait du mal à jouer en Angleterre avec une telle loi puisque le Gabon n’est classé qu’a la 88e au dernier classement FIFA. L’Algérie positionnée heureusement à la 32e place au dernier classement FIFA ne souffrira pas donc dans l’immédiat d’une telle condition sine qua non. Les internationaux algériens comme Slimani qu’on annonce à Arsenal pour la somme de 25 millions d’euros n’a pas de souci à se faire donc. Mais gare à un éventuel glissement dans le classement FIFA !


S. L.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER