Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

editorial / ACTUALITÉS

Tragédie grecque

Fatalement, cela devait arriver un jour. Aucun système, aussi solide fût-il, n’aurait tenu sous un tel cumul de scandales qui ont balayé la frontière entre l’argent sale et la politique, ses acteurs opérant à visage découvert. Les nouveaux loups, qui ont fait leurs armes derrière le rideau de la décennie noire, ne s’encombrent ni de code ni d’esthétique pour grignoter les espaces stratégiques laissés en jachère par ce même système devenu le terreau où pousse la concupiscence qui charrie tous les fléaux.
La virulente réaction de Hamel et son brutal limogeage dévoilent l’ampleur de la guerre au sommet et invitent l’opinion publique à assister à un spectacle inédit. Sera-t-il alors le dernier acte de la nouvelle “tragédie grecque”, version algérienne ? Les révélations promises prolongeront davantage le feuilleton de l’été, ce nouveau rite politique qui sert aussi de loisir estival pour la population. Les dossiers ne manquent pas. Et la justice ne risque pas de chômer. Et l’on prend au mot le garde des Sceaux quand il dit que la justice ira jusqu’au bout. Même s’il a reconnu que Chikhi, qui est au cœur de l’affaire cocaïne, est un rescapé des tribunaux qui ont soigneusement organisé l’enterrement de ses scabreuses affaires immobilières.
Fatalement, cela devait arriver. Et c’est arrivé. Avec des allures de fin de cycle pour le système qui n’a fait que produire des mutants au lieu de connaître des mutations. Parce qu’avec cette affaire, quelle que soit la tournure qu’elle prend, ce sont toutes les institutions qui sont éclaboussées. Des responsables sont cités. Des noms de dignitaires ainsi susurrés ne laissent que peu de place aux lampistes.
Serait-ce alors la fin de l’aventure ? Comme dans les tragédies où les protagonistes finissent par un dernier acte qui est loin d’être héroïque pour eux. Fatalement, diraient les plus optimistes.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER