Scroll To Top
FLASH
  • Ligue1 (matchs disputés samedi): CRBT 1-1 NAHD; OM 2-0 JSS; CRB 0-0 CSC; USB 2-2 MCO; USMBA 0-1 PAC; MCA 2-0 JSK
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Enquête

Mourad Bouteflika, directeur du patrimoine culturel, au niveau du ministère de la culture:

“Nous souhaitons développer les outils de promotion”

Dans cet entretien, le directeur du patrimoine culturel évoque les projets de restauration des musées en annonçant une série de mesures dont une formation professionnelle pour les guides, à compter de l’année prochaine.

Liberté : Quelle est la fréquentation des musées en Algérie ?

Mourad Bouteflika : Depuis quelques années, on constate une augmentation de la fréquentation des musées. Celui du Bardo avec 10 000 visiteurs par an est le plus visité. C’est un public varié que les musées reçoivent, aussi bien les chercheurs que les visiteurs nationaux, ainsi que les étudiants ou les délégations officielles. La majorité des musées à Alger sont hérités de l’époque coloniale, ce sont des monuments qui ont été reconvertis. Les bâtiments sont tous actuellement en cours de restauration.

Quels sont les moyens mis en œuvre pour développer la fréquentation des musées ?

Nous avons adopté trois grandes orientations. La première est la restauration des établissements qui abritent les musées. Les opérations se font par phase afin d’éviter leur fermeture entière. Puis la seconde consistera à se préoccuper des collections. Nous souhaitons que chaque musée garde sa spécificité (archéologique, artistique, scientifique…).  Et enfin, la dernière sera la réorganisation des collections avec le renforcement de la capacité muséale.
Chaque musée doit conserver sa spécialisation en procédant à une meilleure mise en valeur des collections.
À la fin des ces trois étapes, nous souhaitons développer les outils de promotion (brochures, livres, sites internet…). Et dès l’année prochaine, les guides vont être plus nombreux.
Ils bénéficieront d’une petite formation professionnelle.

Quels sont vos objectifs ?

J’aimerais asseoir une vision opérationnelle du travail. Faire en sorte que le discours soit le plus près de la réalité opérationnelle. Le patrimoine en Algérie est un outil de promotion de la culture mais aussi servir à un tourisme culturel.
Aussi, pour le prochain plan quinquennal, nous avons l’intention de créer vingt nouveaux musées dans les wilayas qui n’en possèdent pas actuellement (Sidi Bel-Abbès, Jijel...)

Entretien réalisé
par D. B.