Foot / Enquêtes sport

CR Belouizdad

Alain Michel reste

©D. R.

Le président du CR Belouizdad, Rédha Malek, a indiqué qu'il maintenait sa confiance en son entraîneur français, Alain Michel, malgré la troisième défaite d'affilée de son équipe, cette fois sur le terrain de l'ES Sétif (1-0), vendredi passé en match comptant pour la neuvième journée du championnat de Ligue 1 algérienne de football. Le président du Chabab a affirmé que la question de l'avenir du coach avec le club ne devrait pas être traitée “à la hâte”, ajoutant dans une déclaration à la Télévision nationale samedi soir, qu'il faisait encore entière confiance à son coach. Après un début de championnat tonitruant pendant lequel le CRB est parvenu à prendre les commandes du classement, l'équipe marque le pas depuis quelque temps, en témoignent ses trois défaites de rang face au MO Béjaïa (1-0), l'USM Alger (2-1) et l'ES Sétif (1-0). “Certes, il y a des choses à revoir pour redresser la situation, mais personnellement je suis un adepte de la stabilité sans laquelle l'on ne peut aspirer à la réussite”, a encore dit Malek. Après neuf journées de compétition, ils sont seulement sept clubs des seize pensionnaires de l'élite algérienne ayant gardé encore leurs entraîneurs respectifs. Alain Michel, au CRB depuis la fin de l'année 2014, sera malgré tout dans une situation délicate s'il venait de perdre de nouveau lors du déplacement de son équipe à Relizane, le weeek-end prochain pour le compte de la dixième journée.