Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Économie / Entreprise et marchés

Entreprise et marché

Brèves

Honeywell assure la maintenance aéronautique d’Air Algérie
 La compagnie nationale algérienne (Air Algérie) a signé un protocole d’accord avec le constructeur mondial Honeywell, l’un des leaders en matière de maintenance aéronautique. Le contrat porte sur le renforcement des capacités de la compagnie aérienne dans le domaine de la maintenance aéronautique. Ce partenariat permettra notamment à la compagnie de développer ses capacités en ce qui concerne l’entretien et la réparation des équipements et des systèmes d’avions conçus par Honeywell.

Premier sommet d’affaires turco-africain :   Alger y prend part
L’association turco-africaine des affaires Taba organise, du 30 septembre au 2 octobre, à Istanbul,  le 1er Sommet d’affaires turco-africain. L’événement est essentiellement dédié à la promotion des échanges commerciaux entre la Turquie et le continent noir. L’ouverture officielle du sommet sera assurée par le président turc Recep Tayyip Erdongan et verra la participation de nombreux pays d’Afrique dont l’Algérie. Une série de rendez-vous d’affaires seront organisés à la faveur de ce sommet.
 
South African Airways : une perte de 403 millions de dollars
 South African Airways (SAA) a essuyé une perte de 403 millions de dollars au titre de l’exercice 2014-2015, selon les états financiers audités de la compagnie, dévoilés le 20 septembre par le vice-ministre des Finances, Mcebisi Jonas. La compagnie publique sud-africaine avait révélé, le 15 septembre dernier, avec deux ans de retard, que ses pertes pour 2014-2015 avaient atteint 331 millions de dollars. SAA fait partie des quelque 300 entreprises publiques sud-africaines majoritairement déficitaires qui grèvent le budget de l’État.

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER