Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Économie / Entreprise et marchés

économie

Brèves

Investissements français en Algérie : plus de 200 millions d’euros par an
À ce jour, 500 entreprises françaises se sont implantées en Algérie et génèrent plus de 140 000 emplois directs et indirects, indique la Caci France. Les flux d’investissements français vers l’Algérie sont systématiquement supérieurs à 200 millions d'euros par an depuis 2008. Ces flux font aujourd’hui de la France le premier investisseur hors hydrocarbures en Algérie. Les investissements français couvrent ainsi la quasi-totalité des secteurs d’activité algériens et concourent directement à la diversification de l’économie du pays.

Diaspora algérienne en France : 400 000 chefs d’entreprise et hauts cadres
La diaspora algérienne en France, un potentiel économique et scientifique de 400 000 chefs d'entreprise et hauts cadres, peut contribuer au développement de l’Algérie. Kaci Kacem Aït Yala, un industriel algérien établi en France,  président de la branche France de la Caci estime dans un entretien au journal le Point, que notre diaspora est “magnifique” : une base financière potentielle de plus de “200 milliards d’euros”. Il ajoute que je n’appelle pas la diaspora algérienne à faire “l’exode” vers l’Algérie. Je lui dis seulement, dit-il, “l'Algérie a besoin de vous”.

Orascom Development Holding : Elle engage son processus de sortie de l’Egyptian Exchange
Le Conseil d'administration d'Orascom Development Holding a validé le principe de la décortication des certificats de dépôts égyptiens, des instruments financiers à travers lesquels ses actions sont présentes sur l’Egyptian Exchange, le marché financier égyptien. Aussi bien en Egypte qu’en Suisse, les investisseurs ont accueilli la nouvelle avec un certain enthousiasme.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER