Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Économie / Entreprise et marchés

Lu dans le JO

Coopération énergétique algéro-portugaise

Signé à Alger le 10 mars 2015, le mémorandum d'entente entre le l’Algérie et le Portugal dans le domaine de l'énergie a été ratifié et le décret de ratification, correspondant au 5 octobre 2015, a été publié au Journal officiel de la République algérienne n° 54 du 14 octobre 2015. Selon le décret, l'objectif de ce mémorandum d'entente est le développement de la coopération dans le domaine de l'énergie, particulièrement les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique, sur une base d'égalité et d'intérêt mutuel et dans le respect des lois et réglementations en vigueur dans les deux pays. Les domaines de coopération visés par le mémorandum portent sur, entre autres, le cadre légal et réglementaire ; la planification, la promotion et le développement des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique ; la promotion de la coopération dans le domaine des interconnexions énergétiques et la maîtrise de l'EPC. Il est également question de la conception, la construction et l'exploitation d'installations de production d'équipements. Dans son article 3, le décret définit les différentes formes que devra prendre cette coopération. Il s’agit notamment de l'échange d'informations, d'expériences et d'expertises entre les institutions et les organismes publics et privés du secteur de l'énergie des deux pays, le partage du savoir-faire, l'assistance technique et la mise en place de partenariats notamment en matière d’EPC et de fabrication d'équipements tels que : cellules MT, postes MT/BT, composants entrant dans la chaîne de fabrication des équipements et centrales EnR. La coopération s’opérera aussi à travers le renforcement des liens entre les associations professionnelles, les centres de formation et les institutions scientifiques et techniques du secteur de l'énergie des deux pays, et l'échange de formateurs entre les institutions de formation des deux pays. Le mémorandum d'entente demeurera en vigueur pour une durée de 4 années renouvelable d'un commun accord pour des périodes de même durée, sauf si l'un des signataires notifie à l'autre sa décision de le dénoncer, par un préavis écrit, à travers le canal diplomatique, 6 mois avant la date de son expiration. Par ailleurs, le décret précise que tout différend pouvant naître de l'application du mémorandum d'entente sera réglé à l'amiable par négociation directe entre les deux signataires, par voie diplomatique.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER