Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Économie / Entreprise et marchés

Lu pour vous

échos du port d’Alger

Depuis le mois d’août dernier, l’Entreprise portuaire d’Alger a été certifiée à l’ISO 9001, version 2008, par l’organisme français Cofrac. C’est ce qui est annoncé en couverture du n°112 du mensuel d’information du port d’Alger du mois d’août, qui précise que le test des capacités de management ont porté sur une série d’activités liées aux missions du port (pilotage, lamanage, remorquage, avitaillement en eau de navires, manutention manuelle et mécanique et acconage des marchandises divers et conteneurs). La revue précise que ce certificat qui est valable du 11 août 2015 au 10 août 2016 demeure valide jusqu’à décision satisfaisante, à l’issue des audits de suivi censés se poursuivre, pour d’autres années encore. Cette certification est devenue nécessaire au moment où les exigences économiques dictent que l’entreprise soit constamment au fait des nouvelles techniques de management, et en phase avec l’évolution des normes de gestion. Avec cette norme ISO 9001/2008, il s’agit de rendre plus efficient le système de gestion de la qualité, d’acquérir la confiance des partenaires et d’assurer la pérennité de l’efficacité de gestion de la qualité. Sur un autre chapitre, la revue du port d’Alger est revenue sur l’activité du port du mois d’août. Il en ressort que le port a enregistré le passage de 193 navires, affichant une stabilité par rapport à 2014 malgré l’augmentation du nombre de navires car-ferries et des bitumiers. La jauge brute totale s’est accrue de 14,06% par rapport à l’année précédente. Elle est passée de 2 042 936 t au mois d’août 2014 à 2 330 146 t pour la même période 2015. Le volume global des marchandises débarquées et embarquées au port d’Alger, traité par l’EPAL, a connu une légère hausse durant le mois d’août 2015. Il est passé de 928 829 t en 2014 à 944 231 t en 2015, ce qui représente une variation positive de 01,66%. Selon la revue, cette évolution s’explique par la hausse considérable des embarquements (31%), soit 200 323 t, dominées particulièrement par les produits pétroliers. Le mensuel ajoute que le niveau des importations a connu une diminution de -4,12%, atteignant un volume de 743 908 t contre 775 910 t durant la même période 2014.                         

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER