Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Économie / Entreprise et marchés

Économie

EN BREF…

Logements préfabriqués : une short-list d’entreprises présélectionnées
Une short-list de 19 entreprises et groupements étrangers présélectionnés a été établie par le ministère de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville pour les études et réalisation de cités en préfabriqué, selon un avis publié mardi par le ministère dans un quotidien national. Il s'agit de douze entreprises étrangères et de sept groupements d'entreprises étrangers ou mixtes présélectionnés pour effectuer les études et réalisation de cités intégrées avec VRD et équipements d'accompagnement à travers le territoire national.

Economie : un forum algéro-britannique en mai
Un forum économique algéro-britannique se tiendra au mois de mai prochain à Alger, et verra la participation de plusieurs opérateurs économiques et investisseurs des deux pays. Cette la rencontre d'affaires prévue au mois de mai constitue une opportunité pour réaffirmer les liens qui réunissent les deux pays pour le renforcement du partenariat. Le Conseil d'affaires algéro-britannique (ABBC) a célébré, en décembre 2015, le 10e anniversaire de sa création. Depuis sa création en 2005, cet organisme a encadré de nombreuses missions économiques en Algérie.

Pétrole : un baril à 20 dollars n’est pas exclu
La banque d'investissement américaine Morgan Stanley a estimé, le 11 janvier, que le prix du baril pourrait tomber à 20 dollars en raison de l’appréciation prévisible du dollar américain. “Compte tenu de l'appréciation continue du dollar américain, un scénario avec des prix du pétrole de 20 à 25 $ est possible simplement à cause de la monnaie”, ont écrit les analystes de la banque dans une note de recherche. Selon eux, le prix du pétrole pourrait encore céder d’entre 10 et 25% si le dollar venait à s'apprécier de 5%.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER