Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Économie / Entreprise et marchés

ÉCONOMIE

...En Bref…

Indice de liberté économique : l’Algérie à la 154e place
L’Algérie se classe à la 154e place mondiale (sur 178 pays étudiés) en termes d’indice de liberté économique, selon l’indice de liberté économique 2016 publié le 1er février par le think-tank américain Heritage Foundation et le Wall Street Journal. Sur le plan africain, l’Algérie pointe à la 41e place, loin derrière le Maroc (9e), la Tunisie (19e) et l’Égypte (26e). L’île Maurice, le Botswana et le Cap-Vert qui occupent les trois premières places de ce classement africain sont les économies les plus libres en Afrique, selon l’indice de liberté économique 2016.

Équip Auto Algeria : du 29 février au 3 mars prochain
Le Salon international dédié aux professionnels de l'après-vente automobile et de la pièce de rechange, Équip Auto, se tiendra du 29 février au 3 mars 2016 à Alger. Le salon accueillera près de 350 entreprises, en croissance de 11% par rapport à l'édition de 2015, dont 80% d'exposants internationaux issus de 20 pays. Durant quatre jours, l'industrie de l'après-vente automobile exposera l'étendue de ses savoir-faire aux 10 000 professionnels attendus.

Cour des matières premières : en baisse de 18% en 2016
Le cours des matières premières devraient plonger de 18% en moyenne en 2016 en raison notamment des excédents de production, selon un rapport publié le 27 janvier par le cabinet d’étude Cyclope. Cette année, les plus fortes baisses concerneront le fer (-28%), le soja (-26%) et le charbon (-20%). Les baisses se liront aussi à deux chiffres pour le zinc, le nickel et le maïs. S’agissant du pétrole, le cabinet ne voit pas le baril de la mer du Nord dépasser les 40 dollars en moyenne sur 2016.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER