Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Économie / Entreprise et marchés

Economie

en Bref

HSBC : possible arrêt de ses opérations en Algérie
Le groupe HSBC serait en train d'évaluer ses opérations en Algérie et pourrait quitter le pays, dans le cadre d'une stratégie visant à se repositionner sur ses marchés les plus rentables, selon Bloomberg, citant des sources ayant requis l'anonymat, proches de l'opération. Aucune décision n'aurait pas encore été prise par le groupe bancaire et ses responsables se refusent à commenter cette information pour l'instant. Cependant, le groupe poursuit toujours sa stratégie visant à réduire la présence de HSBC sur des marchés non rentables.

Pêche du corail : le programme et les périmètres d'exploitation fixés
Les conditions et modalités d'élaboration du programme ainsi que d'ouverture des périmètres d'exploitation du corail, rouverte après 16 ans de fermeture, ont été fixées par deux arrêtés ministériels publiés au Journal officiel n° 23. Pour le quota annuel maximum autorisé par concession, il est au prorata du nombre de concessionnaires admis, sans toutefois dépasser 3 000 kilogrammes par périmètre d'exploitation. La pêche au corail est ouverte successivement par un système de rotation dans deux zones (Est et Ouest), organisées en deux périmètres à raison de 30 concessionnaires par périmètre au maximum.

Tunisie : la filière bio en nette croissance
 La filière bio semble devenir l’un des principaux pôles de l’activité agricole en Tunisie. En 2015, la Tunisie a exporté environ 48 000 tonnes de produits agricoles biologiques pour des recettes évaluées à 345 millions de dinars, révèle l’agence TAP. La filière qui avait généré 66 millions de dinars, cinq ans plus tôt, connaît actuellement une croissance des superficies qui lui  sont dédiées. Ainsi, 500 000 hectares seront consacrés à l’agriculture bio, cette année, contre 400 000 hectares en 2015.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER