Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Économie / Entreprise et marchés

Investissements touristiques

Les précisions d’Accor Hôtels Algérie

La filiale Algérie du groupe Accor connaît une croissance de ses investissements en Algérie engagés à travers sa joint-venture Sieha (Société immobilière d’exploitation hôtelière algérienne), détenue à 50% par l’homme d’affaires Djillali Mehri. En effet, elle prévoit l’ouverture du site Ibis et Novotel Sétif (deux hôtels à l’enseigne Accor) courant 2016. En outre, elle a lancé, courant février 2016, le chantier de construction du Novotel Alger, un hôtel d’une capacité de 255 chambres, et celui de l’extension de l’Ibis d’Alger (104 chambres supplémentaires). Accor Hôtels Algérie a également signé en 2014 un contrat de management, le premier avec un entrepreneur privé pour la gestion de l’hôtel Mercure Alger, Palais des congrès à Aïn Benian.
Accor contribue au développement du secteur du Tourisme en Algérie à travers sa prise de contrats de management et ses investissements par le biais de la JV Sieha, souligne M. Kobzili, directeur général Accor Hôtels Algérie.
À noter aussi que le groupe capitalise fortement sur la formation. En 2015 près de 50% des collaborateurs ont été formés soit dans les campus de l’Académie Accor (France, Maroc…) ou à travers des immersions dans les hôtels et sièges du groupe à l’étranger ou grâce à des formations dispensées en Algérie par des formateurs certifiés Accor.
Concernant l’organisation de la filiale Algérie, Morade Kobzili précise : “L’organisation de la structure Algérie est le parfait exemple de la nouvelle organisation du groupe, à travers deux pôles, d’un côté la JV Sieha (Hotelinvest : propriétaire et investisseur) et Accor Hôtels Algérie (Hotelservices : opérateur et gestionnaire) d’un autre côté.”
Bémol, quelques difficultés dans le développement rapide de la filiale sont relevées : l’accès au foncier et les lenteurs dans les procédures : registre du commerce, permis de construire.  “Nous regrettons les nouvelles dispositions parues dans la loi de finances 2016 au sujet de la limitation de la bonification des taux d’intérêts, néanmoins, nous sommes conscients des difficultés économiques rencontrées dans le pays actuellement mais quand même nous attendons une attention particulière de la part de l’État sur des secteurs tels que le tourisme, très porteur en terme de création d’emplois (directs et indirects) et pouvant contribuer fortement sur le PIB du pays”, ajoute le premier responsable d’Accor Hôtels Algérie.
À noter que le groupe Accor est le premier opérateur hôtelier mondial, avec plus de 3 800 hôtels, soit 500 000 chambres, implantés dans 92 pays, et près de 180 000 collaborateurs sous enseignes Accor. Le chiffre d’affaires Accor s’élève en 2015 à 5,6 milliards d’euros.
Accor table sur les nouvelles technologies afin d’accompagner le client avant, pendant et après son séjour et optimiser la satisfaction de ce dernier à travers son plan digital, à titre d’exemple le projet Welcom, dont le but est de faciliter le séjour du client, le programme de fidélité Le Club Accorhotels.
La qualité et le développement durable sont au cœur des préoccupations du groupe, la marque ibis par exemple a obtenu la certification ISO 9001 (qualité) et 14001 (environnement) ; les hôtels ibis en Algérie ont récemment obtenu ces deux certifications ; c’est la preuve concrète que le groupe Accor, en plus d’être un acteur incontournable de l’hôtellerie grâce à son excellence opérationnelle et la puissance de son réseau, demeure une entreprise citoyenne.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER