Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Économie / Entreprise et marchés

Napec 2017 du 21 au 24 mars à Oran

Un rendez-vous incontournable

 Le Napec (North Africa Petroleum Exhibition & Conference) confirme son positionnement d’événement de référence du secteur pétrolier et gazier de la région, lit-on dans le communiqué de presse annonçant la manifestation. Il se tiendra du 21 au 24 mars 2017 au centre des conventions d'Oran. Durant quatre jours, il réunira plus de 500 éco-acteurs nationaux et internationaux représentant 30 pays, et accueillera près de 20 000 visiteurs professionnels du secteur Oil&Gas. L’événement, qui met en relation tous les intervenants des hydrocarbures en Afrique, se place comme le rendez-vous incontournable drainant des leaders de l'industrie mondiale et des décideurs de la région ainsi que d'Europe, des États-Unis, de Chine et du reste du monde. La 7e édition du Napec, plateforme de communication et de mise en relation d’affaires dans le secteur Oil&Gas, conjugue business, exposition et force de proposition. “Cette rencontre annuelle des intervenants internationaux de l'industrie constitue non seulement un catalyseur pour élaborer la politique énergétique, mais aussi un moteur générant des perspectives d’affaires. En réunissant des leaders conceptuels, des innovateurs et des décideurs, le Napec agit en tant que catalyseur de l'excellence de l'industrie”, déclare Djafar Yacini, directeur général du Napec, l'organisateur de l'événement. L'édition du Napec 2017 constitue l'événement idéal pour explorer les partenariats et rencontrer les grandes compagnies pétrolières nationales telles que Sonatrach, National Oil Corporation (NOC) de Libye, Egas d’Égypte et Etap de Tunisie, outre les compagnies pétrolières internationales comme Repsol, et les grandes entreprises de services.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER