Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Économie / Entreprise et marchés

Câbleries de Télécommunications d’Algérie (CATEL)

Une référence dans la fibre optique

Catel répond à 70% de la demande du marché national dont 95% sont fournis à Algérie Télécom. ©D. R.

Elle est la première entreprise à investir dans le créneau. Située dans la zone industrielle d’Oued Smar à Alger, Catel Fibroptic est une entreprise algérienne spécialisée dans la production des câbles à fibre optique. Elle propose à ses clients une offre diversifiée de câbles à fibre optique monomodes et multimodes pour différentes applications et secteurs.
Elle est la première entreprise à avoir investi dans la production et le développement de la fibre optique, à travers la signature d’une joint-venture en 2005 avec le holding libanais Matelec Sal. La gamme des produits fabriqués par Catel est des plus variées, à savoir câbles de télécommunications, câbles de signalisation, câbles aériens, câbles résistants au feu, câbles d’instrumentation. Tous les secteurs sont preneurs du câble dans toutes ses formes et ses dimensions (énergie, transport, télécoms, bâtiment). Même si c’est en 2005 que l’entreprise a réellement pris de l’importance, reste que son parcours est plus long que cela. En effet, l’usine a été créée en 1928 sur décision de la société française Lignes télégraphiques & téléphoniques de France. Sa nationalisation par l’État algérien est intervenue en 1968. Elle a été rattachée aussitôt à Snmetal, puis à Sonelec en 1969, avant d’être restructurée et dotée du statut de SPA en 1997. Son activité principale, à l’époque, était le tréfilage, tout comme elle continuait à produire et commercialiser les câbles de télécommunications en cuivre. La signature d’une joint-venture en 2005 avec le holding libanais Matelec Sal a été le tournant qui a fait de l’entreprise un acteur principal dans le secteur de la production des câbles à fibre optique. De gros investissements ont été consentis pour fournir un produit de qualité, d’autant que la demande dans ce segment devenait de plus en plus importante avec tous les chantiers ouverts. En 2011, l’entreprise a entamé une extension de l’investissement pour doubler les capacités de production et arriver à satisfaire la demande des multiples secteurs. Chose faite en 2015. Aujourd’hui, 1000 km de fibre optique sont produits par mois et arrivent à répondre à 70% de la demande du marché national, et 95% de cette production est fournie à Algérie Télécom. Les câbles et la fibre optique passent, avant d’être commercialisés, par des laboratoires qui attestent de leur qualité. Il faut dire que Catel a développé une démarche volontariste sur le plan de la qualité en s’appropriant le système de management de la qualité et en s’engageant dans les procédures d’homologation et de certification par des tiers de ses produits. En 2003, l’entreprise a la certification à la norme ISO 9001 version 2000. Cette certification est reconduite en 2010, selon la norme ISO 9001, version 2008. À l’issue d’un audit de surveillance réalisé en 2011, cette certification a été maintenue. En 2011, il y a eu la reconduction de la certification à la norme ISO 9001 version 2008 et l’engagement de l’entreprise dans la certification du SME 14001.  Par ailleurs, Catel a mis en place une structure d’études et de développement qui œuvre pour l’amélioration des procédés de fabrication et la mise au point de solutions industrielles permettant la fourniture de produits performants conformes aux exigences internationales, adaptés aux avancées technologiques et intégrant les contraintes environnementales croissantes. L’entreprise emploie du personnel à 100% algérien et recourt à la dernière technologie pour ses machines.

S. S.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER