Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Entretien

Imen, youtubeuse de mode et de beauté, à Liberte-algerie.com :

"J'essaye de toucher tout ce qui peut intéresser la femme"

©D.R.

Imen, jeune étudiante algérienne , a réussi à s’imposer sur le web DZ en l’espace d’une année, en créant la chaîne YouTube « Imen Beauty ». Se définissant comme blogueuse, elle publie  quotidiennement des astuces beauté destinées aux algériennes.  Dans cet entretien accordé à Liberte-algerie.com, elle livre ses passions, et son parcours .

 

[Interview réalisée par Walid MAHIZI]

Liberté-algerie.com : Vous avez réussi à acquérir une certaine notoriété sur le web...
Imen : Oui, j’ai un compte Youtube qui regroupe plus de 9 000 abonnés, où je publie des vidéos sur les conseils, astuces de beauté, ainsi que le bien-être, l'organisation, et les études. En plus de ma page Facebook qui compte plus de 100 000 fans. Par mes publications j'essaye de toucher tout ce qui peut intéresser la femme. Ça prend, certes, du temps, mais j’arrive à m'organiser, et quand je suis en période d'examens ou de révisions les abonnées sont assez compréhensives, la priorité revient à mes études. Quoique, ça m'arrive de programmer des publications.

Pour mes débuts,  j’ai commencé à publier sur la page Facebook « Imen conseils et beauté », que j’ai par la suite changé le nom. C’est devenu « Imen Beauty », car je voulais quelque chose de plus fun, facile à retenir et moins long, ce n'est pas forcément plus vendeur mais plus sympa. Ce choix a été fait avec mes abonnées, elles ont choisi le nouveau pseudo, elles ont voté, nous sommes dans une vraie petite démocratie (rires).

Puisque vous faites autant confiance à vos fans, pourquoi vous ne montrez que la moitié de votre visage dans vos vidéos ?
Quand je me suis lancée sur YouTube j'avais une folle envie de partager parce que l’information par vidéo passe plus rapidement , mais j’avoue que j'avais des contraintes. Mais même si je ne montre que la moitié de mon visage ça ne m’empêche pas de faire passer mon message, et c'est le plus important.

En plus, vous savez, dans notre société on ne peut faire confiance aux réseaux sociaux. Les choses, qui sont à la base innocentes , peuvent être mal interprétées. Mais je pense que maintenant ça commence à changer.
 

Sinon, quels sont les thèmes que vous abordez dans vos publications ?
Dans les vidéos je fais des choses diverses. Je peux parler des produits de beauté en conseillant, ou déconseillant, des produits pour éviter les achats inutiles, comme je peux faire  des « haul » (bonnes affaires, ndlr)  pour montrer les derniers achats et leurs indiquer où elles peuvent prendre les mêmes.  Je fais aussi des « GRWM » (Get Ready With Me) pour l’aïd ou en Mawlid, en montrant des déco à réaliser ou des tutos make-up. J'essaye de faire des vidéos un peu à l’algérienne en me souciant de présenter des choses quelles peuvent trouver la plus part du temps. J'essaye aussi de m'ouvrir et m'approcher de tous les abonnés ; dernièrement je suis partie dans une fripe pour trouver des articles, et casser des tabous, si on peut appeler cela ainsi.

Donc vous appliquez le concept DIY même dans la conception des vidéos ?
Oui, je fais les montages toute seule, malheureusement je suis encore au stade de l'amateurisme, mais je veux vraiment m’améliorer et apprendre. J'ai commencé avec les logiciels les plus basiques et là j'essaye de m'habituer à des logiciels plus complexes. J'ai amélioré aussi la qualité de mes vidéos en utilisant un appareil photo professionnel.

En se fiant aux commentaires reçus sur votre chaîne YouTube il semble que vous n’êtes suivie qu’en Algérie...   
J'ai des abonnés d'un peu partout en Algérie spécialement, et du Maghreb, en Europe et même aux États-Unis. Ça me fait plaisir que la communauté s’agrandisse, et que ce que je fais puisse atteignent d’autres horizons.

 

Entretien réalisé par Walid MAHIZI

@WalidMahizi

ARTICLES CONNEXES


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER