Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A LA UNE / Entretien

#LiberteVENDREDI

La climatisation : Quels effets sur la santé ?

Idéal pour rafraîchir votre logement ou voiture, l’air conditionné se révèle être une nécessité en ces jours de grandes chaleurs. Seulement, les systèmes de climatisation sont accusés d’être néfastes pour la santé. Adel KECILI, pneumologue à Alger, revient au cours de cet entretien sur la climatisation et ses répercussions sur la santé, notamment le développement de maladies respiratoires.

Entretien réalisé par Imène AMOKRANE

Liberté : Quels sont les dangers de la climatisation sur la santé ?

Adel Kecili : Certains dangers sur la santé sont à craindre si l’écart de température entre l’extérieur et l’intérieur est trop importante (plus de 8 degrés). Ce danger concerne particulièrement les personnes déjà malades (allergiques +++, malades chroniques, asthmatiques, emphysémateux, et les personnes âgées). En revanche, les sujets saints ne sont pas concernés par les risques il est vrai qu'ils peuvent avoir quelques maux, mais pas de vraies complications.

Qu'en est-il des maux liés à la climatisation ?

Plusieurs symptômes peuvent être observés surtout si on reste longtemps au contact de l’air froid et sec du climatiseur et ça va de simples maux de tête, nez qui coule, gorge sèche qui brûle, jusqu’aux pneumonies (« légionellose » une infection sévère de l’appareil respiratoire, bactérie véhiculée par les systèmes de climatisation et d’aération) ou parfois des crises d’asthme.

En général, il s’agit dans la plupart des cas d’infections respiratoires ou ORL (pharyngites, angines, sinusites ou bronchites aigues), sans oublier que le passage du chaud au froid fait contracter les muscles (courbatures) et les vaisseaux sanguins aussi (risque d’augmenter la pression artérielle)

L'air conditionné pourrait en revanche être salutaire surtout en période de canicule. Quelles sont les précautions d'usage pour demeurer en bonne santé ?

La climatisation reste quand même très utile pour rendre l’atmosphère plus agréable et éviter de se déshydrater, à la maison, une climatisation constante mais de faible intensité est à privilégier en période de chaleur (25 degrés), il est préférable d’éviter que l’air froid soit projeté directement sur nous, sans oublier de bien entretenir son climatiseur (nettoyage, changement du filtre etc….).

Et pour ceux qui n’ont pas de climatiseurs, je leur conseille d’aérer au maximum, ne pas trop s'exposer au soleil, boire beaucoup d'eau, se rafraîchir (se doucher plusieurs fois), utiliser des ventilateurs (mais à tenir un peu loin du corps), et surtout éviter de trop utiliser les fours et les cuisinières par exemple.

@ImeneAmokrane

ARTICLES CONNEXES

  • Impact des catastrophes naturelles sur l'économie
    2017 a été l'année la plus coûteuse pour les assureurs

    En 2017 les catastrophes naturelles et les désastres causés par l'homme ont coûté 337 milliards de dollars (273 milliards d'euros) de pertes économiques.

  • Le ramassage des ordures en question
    Alger, une capitale à décharges publiques

    Le problème d’insalubrité menace de plus en plus l’environnement algérien. Un constat fait par plusieurs lecteurs, qui ont contacté la Rédaction Digitale de Liberté « #RDL » pour dénoncer l’accumulation des décharges, dans plusieurs communes...

  • Des habitants de la région ont signé une pétition pour l'arrêt des travaux
    Exploitation illicite d'un lot de terrain à Boumerdes!

    Les habitants de la région agricole El Hemri, de la commune d’Isser à Boumerdes dénoncent un empiètement sur leur terrain. Documents à l’appui, deux représentants de la famille Chelihi, propriétaire d’un morceau de terre de six hectares...


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER