Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A LA UNE / Entretien

Entretien avec Rached Guettouche, consultant en Digital

«Le lecteur algérien ne fait pas l’effort de vérifier l’information»

©D.R.

Consultant en Digital et fin connaisseur de la bulle web algérienne, Rached Guettouche, aborde, dans cet entretien avec la Rédaction Digitale de "Liberté" (#RDL), la thématique des fake news et son impact sur les internautes algériens

 

Entretien réalisé par Salim KOUDIL

 

« Liberté » :  Si nous vous disons « fake news »…

Rached Guettouche: Cela évoque en moi plusieurs choses , les médias en général , les réseaux sociaux , خليها تصدى ......

Comment pourriez-vous définir une« fake news »?

Pour être simple : « fake news » ; c'est une fausse information, il s'agit d'une information mensongère qui est diffusée la plupart du temps sur plusieurs canaux de communication pour nuire à une personne , un groupe  ou une cause . Aussi, ou pour attirer de plus en plus de lecteurs et ces derniers génèrent des revenus dans  de nombreux cas.  (lecteurs=Clics =$$)

Et selon vous, comment réagissent les internautes algériens devant ce phénomène?

La plupart des Algériens croient aux fake news. Je dirais 7 personnes sur 10 croient tout ce qui lisent ou voient sur les médias sociaux. Je dirais que cela est dû au manque terrible de plateformes de communication fiable et valable…

Avez-vous un exemple de ce type de plateformes ?

Oui ,je vous donne un exemple :un projet qui s’appelle « DECODEX», une plateforme française créée  afin de vérifier la véracité et la fiabilité d’une source  d’information.

Ce projet a été lancé, il y a plus d’ un an par des journalistes du quotidien « Le Monde »...

Oui, effectivement

Cependant,  de nombreuses critiques ont été émises à l’égard de cette plateforme, en remettent en cause sa neutralité. Les décodeurs en question et Checknews de liberation.fr sont en effet rémunérés par Google et facebook. ..

Le problème est souvent économique, comment choisir les information à mettre en exergue et comment en omettre d’autres. Bref, on peut tout traiter quand cela ne dérange pas le business et les intérêts dans grands patrons des médias…

J’exerce dans le Digital ; je sais donc comment les choses fonctionnent. Personnellement, j'ai arrêté de voir la télé depuis 6 ans. Je contrôle ce que je vois . Des fois, je suis obligé de payer pour avoir des informations justes…D’ailleurs, de nombreuses personnes quittent Youtube et d’autres médias sociaux à cause des menaces, de la rémunération .C'est un sujet sensible.Il ya une grande manipulation sur les réseaux sociaux. Je vous invite a vérifier les profils des gens de #خليها تصدى, 90%  du contenu, ce sont de fausses informations mais les internautes croient et partagent… Et cela donne de l'ampleur à cette compagne ...

Vous avez évoqué des menaces…

Concrètement, par exemple  quand il s’agit des sujets qui dérangent les grands annonceurs du géant américain  YouTube. Cette dernière ferme tout simplement la chaîne de l’utilisateur dont le contenu « dérange ». Deuxième exmple, il  menace de ne plus rémunérer  votre contenu…

En citant les profils  des utilisateurs et des initiateurs  de la campagne #Khalihatassda, insinuez -vous qu’il s’agirait que de faux profils créés pour un objectif précis?

Ce ne sont pas de faux profils mais plutôt certains contenus qui développent de nombreuses fake news lancées par les internautes. Il s’agirait peut être de manœuvres pour déstabiliser certains marchés mais cela est une supposition, à vrai dire, je n’ai pas toutes les informations et les clés en main pour prétendre de telles choses…

Ceux des deux exemples cités plus haut c'était des journalistes. Si par exemple il faut lancer des plateformes comme les décodeurs, quel sera le profil adéquat des membres?

Des médias libres et honnêtes , des analystes ..

Aujourd’hui, à votre avis, seuls les médias sont responsables de lutter contre les fake news ?

Je pense que même le lecteur doit avoir une certaine responsabilité  dans la quête de vérité et ce en consultant plsieurs canaux médiatiques, pourquoi pas en analysant aussi les sources  et leur fiabilité

Croyez-vous qu'un lecteur lambda pourrait faire cet effort ?

Malheureusement non. La majorité des lecteurs ne ne font pas l’ effort de vérifier l'information mais cela pourrait changer… Soyons optimistes.

 

Par Salim KOUDIL

@SalimKoudil


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER