Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Entretien

Patrick Viron et Catherine Miachon (Réalisateurs) à "Liberté"

"L'Islam repose la question de la spiritualité en Occident" (VIDÉO)

©Montage @SalimKoudil

Patrick Viron et Catherine Miachon sont les réalisateurs du documentaire «Vers une spiritualité de Paix". Un film projeté, à travers les cinémathèques algériennes, entre le 11 et 18 mai dernier. "Liberté" à rencontré le duo français au siège du journal, l'occasion de revenir le contenu de leur documentaire.Catherine Miachon, qui est également sociologue, explique que "Vers un spiritualité de paix" est le résultat d'une rencontre, en 2009, avec le guide spirituel de la Tariqa Alawiya, Cheikh Khaled Bentounes.

Lire l'article "“Rentabiliser la paix est possible !” en cliquant ici 

Curieuse et voulant propager le "message de paix",de son interlocuteur, et avec la collaboration du cinéaste Patrick Viron  "nous avons proposé au Cheikh Khaled de le suivre pour pouvoir témoigner de ce qu’il fait pour la paix dans le monde" explique-t-elle. Le résultat est un documentaire de 55 minutes, qui revient sur l’histoire de la Tariqa Alawiyya, et dont les premières projections, en France, remontent à la fin 2014, 

De son côté Patrick Viron indique que "c’est un film qui s’appuie sur l’histoire pour essayer de comprendre comment on peut construire l’avenir ». Et d'ajouter "c’est essentiellement un message de paix à transmettre aux générations à venir».

Même s'ils étaient visiblement très sensibles au discours du guide spirituel de la Tariqa, les deux réalisateurs affirment qu'ils ne sont pas devenus pour autant des soufis". Toutefois Catherine Michon précise que l'Islam "a permis de "reposer la question de la spiritualité auprès des occidentaux et particulièrement en France".

Salim KOUDIL

@SalimKoudil

 

ARTICLES CONNEXES


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER