Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Environnement

Environnement

Echos

L’écocide : bientôt un crime contre la paix ?
En 2010, une juriste britannique, Polly Higgins, a proposé à la Commission du droit international des Nations unies que le crime d’écocide devienne le cinquième crime contre la paix. Le droit international reconnaît déjà les crimes d’agression, les crimes de guerre, les crimes contre l’humanité, le génocide et la piraterie.
L’écocide caractérise une atteinte grave, étendue à un ou plusieurs écosystèmes ou leur destruction, et qui peut avoir des conséquences sur plusieurs générations. Des citoyens européens viennent de reprendre cette idée garce au mécanisme ICE. “Initiative citoyenne européenne” (ICE) permet à tous les citoyens européens de participer directement à l’élaboration des politiques européennes en invitant la Commission Européenne à présenter une proposition législative. Pour ce faire elle doit être soutenue par au moins un million de personnes (signatures) issues d’au moins 7 pays sur les 28 que compte l’UE.
Pour y arriver sept citoyens de l’UE s’affairent à réunir 1 million de signature avant le 21 janvier 2016 pour que la Commission européenne examine leur demande. Pour les pétitionnaires, ni la tragédie de Bhopal (1984 ­— explosion d’une usine de pesticides tuant près de 8 000 personnes  — 25 000 selon des associations) ni la pollution dans le delta du Niger (pollution pétrolière) ni le drame toujours en cours de Fukushima n’ont été jugés. De plus des catastrophes comme celle de l’Erika, de BP dans le Golfe du Mexique, ou la pollution en Equateur suite aux activités de la compagnie Chevron Texaco, l’ont été mais ce sont des entités morales qui sont jugées au civil. L’objectif des initiateurs est de pouvoir poursuivre au pénal des personnes physiques responsables de catastrophes environnementales, y compris non intentionnelles, ou mettre en place des embargos sur des produits issus d’un écocide comme l’huile de palme industrielle par exemple.

R. S.

Une piste cyclable de panneaux solaires inaugurée aux Pays-Bas
Une piste cyclable sur laquelle ont été installés des panneaux solaires a été ouverte en Hollande en décembre dernier. C’est la première piste écologique dans le monde. Implantée prés de Wormerveer au nord-ouest d’Amsterdam, elle génère de l’électricité propre grâce à des panneaux solaires qui ont remplacé le traditionnel goudron. SolarRoad, c’est son nom, va être testée pendant deux ans. Le ministre de l’Economique néerlandais, Henk Kamp, précise que le but était d’installer d’ici à cinq ans, une véritable route solaire viable sur le plan commercial, mais également sur le plan écologique. L’électricité produite permettrait d’éclairer la route, de recharger son vélo ou sa voiture électrique et d’alimenter le réseau domestique déjà existant. Pour le moment, le rendement des panneaux n’est que de 30% si on le compare à celui des panneaux solaires installés dans les centrales solaires photovoltaïques (classiques). Cela s’explique du fait que les panneaux ne peuvent pas pivoter pour capter du mieux possible les rayons du soleil.

R. S.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER