Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Environnement

Environnement

Échos

Énergies renouvelables :  Fabrication d’éoliennes
Selon son PDG, Bachir Dehimi, le Groupe public mécanique investira dans la fabrication d’éoliennes dans un nouveau programme qui s’étalera de 2016 à 2022. Le Centre de développement des énergies renouvelables (CDER)  qui rapporte cette information, indique qu’il est prévu la réalisation d’une unité de fabrication d’éoliennes d’une capacité de 3,6 mégawatts. Chaque éolienne représente l’équivalent d’une alimentation de 20 000 habitants en énergie électrique. Un accord devra être signé prochainement entre Poval (filiale du groupe public) et un partenaire finlandais. Ce projet devrait être installé à Berrouaghia ou dans une autre ville des Hauts-Plateaux.

Exploitation du gaz de schiste en Oklahoma (USA) : Inquiétante recrudescence des séismes
En 2015, la région a enregistré  plus de 900 tremblements de terre d’une magnitude proche de 3sur l’échelle de Richter, une moyenne qui frôle  trois par jour. Entre 1973 et 2008, la région n’avait enregistré que 21 séismes de magnitude supérieure à 3. La majorité des scientifiques attribue cette progression exponentielle à la fracturation hydraulique des sites de gaz de schiste et la multiplication des forages. Les sismologues estiment que les volumes d’eau sans commune mesure injectés pour l’extraction du pétrole sont responsables du soulèvement des plaques près des failles.
À ce rythme, un séisme de plus forte intensité peut se produire et causer des dommages aux installations de stockage et de transports (oléoduc). C’est ce que redoutent les spécialistes et maintenant les autorités politiques qui commencent à se ranger au fait que ces tremblements ne sont pas le produit de l’activité sismique naturelle. La Californie, le Dakota du Nord ainsi que le Texas connaissent le même type de phénomène. Des pétitions circulent pour l’arrêt de la fracturation.

R. S.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER