Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Environnement

Environnement

Échos

Nucléaire civil : Quel avenir en Europe ?
La Commission européenne a présenté son Programme indicatif nucléaire (PINC). Il s’agit, selon le communiqué de presse de l’instance des 27, du premier rapport de ce type depuis l’accident de Fukushima (Japon) en 2011. L’objet est de se projeter en 2050 pour évaluer les investissements liés aux améliorations de la sûreté. Autre axe, les besoins de financement liés au déclassement de centrales nucléaires et à la gestion des déchets radioactifs. Les pays membres de l’Union européenne sont liés par le traité Euratom ou CEEA (Communauté européenne de l'énergie atomique), chargé de coordonner les programmes de recherche sur l'énergie nucléaire. Pour les chiffres, le parc nucléaire européen compte 131 réacteurs d’une capacité totale de 121 GW répartis dans 14 États membres. Le rapport qui évalue l’âge moyen des installations à 30 ans estime que sans une intervention pour prolonger leur durée de vie, 90% seront amenés à arrêter leurs réacteurs d’ici 2030. Mais le coût est exorbitant “Le maintien des capacités nucléaires entre 95 et 105 GW à l’horizon 2050 (qui verrait la part de l'énergie nucléaire passer de 27% aujourd’hui à 17 à 21% en 2050, compte tenu de l’augmentation attendue de la demande d’électricité), nécessitera 450 à 550 milliards d’euros”. De plus, pour que le nucléaire soit rentable pour les investisseurs privés, “il faudrait que le prix du carbone atteigne entre 43 et 72 euros la tonne”. C’est très loin du prix des projections pour 2030 qui est de l’ordre de 30 euros.

Pollution de l’air : Paris teste des arbres connectés pour réduire la pollution
La start-up allemande Green City Solutions a installé dans la capitale française, Place de la Nation, trois murs végétalisés qui absorbent les particules fines. Chacun des murs a une efficacité équivalente à 275 arbres. Ils sont autonomes en énergie et en eau et dotés de capteurs qui analysent la qualité de l'air. Ces murs à base de mousse naturelle filtrent les gaz à effet de serre dans un rayon de 50 mètres et refroidissent l’air. L’air ainsi purifié est naturellement refroidi à environ 17 degrés avec une fraîcheur ressentie dans un rayon de cinq mètres. Ces City Trees (murs végétalisées) ont la forme d’un bloc de quatre mètres de haut par trois mètres de large et soixante centimètres d’épaisseur. Concrètement, le mur végétalisé “mange” les particules fines, le dioxyde d'azote, l’ozone et reconvertit l’ensemble en biomasse. Muni de panneaux solaires et d’un système de récupération de l’eau de pluie, le mur est autonome et peut compenser la pollution annuelle de 417 voitures. Le coût d’un mur est de 25 000 euros. Ses concepteurs estiment que l’investissement peut être amorti en se servant de ce mur comme mobilier urbain susceptible d’afficher de la publicité sous forme physique ou numérique via des écrans. De plus, l’intégration de balises Bluetooth, de puce NFC ou de codes QR peut faciliter la diffusion de contenus vers des smartphones. Il peut aussi être équipé de bancs publics intégrés, d’un point d’accès Wi-Fi et même d’une station de recharge pour des vélos électriques (Futura Environnement).

R. S.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER