Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Environnement

Risques climatiques

Les fonds de pension non concernés

 Selon AODP (Asset Owners Disclosure Project-odproject.net), la moitié des plus importants investisseurs mondiaux ignorent le risque du changement climatique dans la gestion des portefeuilles d'actif. “Les fonds de pensions et les assureurs qui ignorent le changement climatique jouent avec les économies et la sécurité financière de centaines de millions de personnes dans le monde.” Sur les 500 passés annuellement au crible par cette ONG, 246 ignorent complètement ce risque, dans le même temps 97, représentant 9 400 milliards de dollars de fonds, “prennent des actions effectives pour réduire le risque du changement climatique. Mais il y a un progrès par rapport à l’année dernière”. C’est la Suède et la Norvège qui arrivent en tête, la France est quatrième, un bond en avant probablement dû à l’effet CoP21. Les mauvais élèves et c’est parmi les gros fonds, sont les fonds souverains des Etats pétroliers, Abu Dhabi, le Koweït, l'Arabie Saoudite et le Qatar.
 

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER