Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

#EspacesLibres / Actualités

#LibertéVENDREDI

Début des soldes: une véritable gymnastique budgétaire

D.R.

Comment profiter des soldes?, une question d’actualité,  un rendez-marquant en terme de vente et d’achat, une occasion de s’offrir les articles les plus attisés et surtout inaccessibles durant le reste des mois. Permettant ainsi, aux bénéficiaires de quitter leurs magasins de prédilections en étant satisfait de l’affaire du jour.

En ce début d’année,  la première opération des soldes hivernales s’est ouverte ce 18 janvier, à travers elle, tous les opérateurs économiques désirant mettre en vente leurs produits ont été appelés à adhérer à cette démarche suivant l’arrêté de Wilaya Nº7121 du 02 novembre 2017.

Une course après montre, vers les affiches les plus alléchantes, un seul but en vue, c’est d’attirer cet Algérien qui voit 2018 comme l’année où il faudra encore une fois revoir ses dépenses à la baisse.

Décembre 2017, la loi de finance 2018 fait son apparition, hausses des prix des carburants, divers augmentations de taxes, et cerise sur le gâteaux, une nette diminution de l’importation. À cet effet, Plus de 850 articles ont été interdits d’entrée sur le marché Algérien début Janvier, ce qui va encore plus mettre à rude épreuve ce salaire net moyen mensuel estimé globalement à 39 900 DA en 2016, à raison de 55 700 DA dans le secteur public contre 32.600 DA dans le privé national, information diffusée par l`APS auprès de l`Office National des Statistiques (ONS).

Selon notre sondage, le citoyen M.A, haut cadre dans un organisme privé, il est impératif  de profiter des soldes surtout pour l’achat des articles types manteaux et chaussures, qui coûtent à la base assez chers. Il juge le fait de ne pas être véhiculé comme facteur handicapant car les plus belles affaires sont faites dans les centres commerciaux, et un tel déplacement lui fait perdre la marge acquise, en plus des Taxieurs ou clandestins qui n’hésitent pas à saler la facture à la vue de gros achats.

La revalorisation salariale, quant à elle, n’est pas un atout majeur pour le citoyen M.A, il argumente sa réflexion par le fait que les achats sont proportionnels aux salaires de départ, ainsi qu’une petite bourse se contentera d’un seul article, mais un gros salaire ne se privera pas tout au long de l’année. 

La citoyenne F.G, Cadre dans secteur public juge, qu’il est primordial d’attendre la période des soldes pour effectuer des achats, la cherté de la vie ne permet plus d’écart en termes de dépense.

Ajouté à cela, de nombreux facteurs handicapants cette liberté de profiter des soldes, parmi eux, la période en début d’année, le rush de dépense est assez important donc pas moyen de libérer un gros budget à cet occasion.

Pendant la période d’été par contre, c’est plus léger même si l’avènement des fêtes religieuses et les dépenses du mois sacré du Ramadan ne facilitent pas la tâche pour autant.

D’après la seconde citoyenne interrogé F.G, La revalorisation salariale est une solution, elle voit en ce gain, une belle occasion de respirer, néanmoins elle exprime une drôle d’inquiétude, celle de voir les prix augmenter de façon proportionnelle. 

De nos jours, les inquiétudes sont diverses et variées, que ce soit pour le salarié du privé ou du public, les deux sont soumis à un intense train de vie, chacun souffre de maux ne lui permettant pas de profiter pleinement de ces événements, qui font le bonheur des milliers d’individus à travers le monde.

Finalité, solde ou pas solde, l’Algérien tourne ses billets mille et une fois dans son portefeuille avant de passer à la caisse, et l’avenir de sa bourse devrait être une inquiétude du patronat, après tout, un travailleur heureux et un travailleur qui rapporte plus à son organisme.

Idir Nasser BELKEBIR

Partenariat #RDL/INJAZ El Djazair Alumni


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER