Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Rentrée scolaire à EL-TARF

104 écoles primaires réhabilitées

Le wali d’El-Tarf a promis de renforcer la gestion des cantines scolaires en leur octroyant un important budget. © D.R.

Les autorités locales tablent sur une rentrée dans de bonnes conditions.

En effet, le premier responsable de la wilaya a inspecté et visité les chantiers du secteur de l’éducation. Le wali, vu la lenteur des travaux et leur qualité, a piqué plus d’une colère et a même sommé les maîtres d’ouvrage à se conformer au cahier des charges et à livrer les projets scolaires dans les délais impartis, faute de quoi des décisions fermes seront prises. À cet effet, il a organisé une importante réunion à laquelle ont été conviés tous les cadres de l’éducation, chefs de daïra, directeurs des écoles primaires, inspecteurs, P/APC, et les directeurs exécutifs ayant un lien étroit avec le secteur éducatif, en particulier  le palier du primaire. Le wali, en présence du président de l’APW, a sommé les P/APC, à qui on a confié la gestion des cantines et les directeurs d’établissements primaires d’assumer pleinement leurs responsabilités en prenant effectivement en charge les enfants en âge de scolarisation. Il a souligné que l’État a misé gros pour la réfection, la réhabilitation des écoles dans tous les domaines : “peinture, réparation, dotation scolaire, étanchéité, cantines”. Comme il a aussi souligné que la wilaya ainsi que l’APW apporteront leur soutien aux responsables qui s’acquittent honorablement de leur rôle d’éducateur en offrant tous les moyens d’une bonne scolarisation. Il a promis de renforcer la gestion des cantines scolaires en leur octroyant sur le budget de la wilaya une importante somme pour améliorer le repas chaud qui passera de 45 à 55 DA. En outre, il a annoncé que 104 écoles primaires ont été réhabilitées sur les 257 autres  dont deux ouvriront leurs portes durant cette rentrée scolaire. Pour sa part le directeur de l’éducation a fait une récapitulation des moyens dont il dispose pour assurer une rentrée scolaire dans de bonnes conditions. Il a ajouté que le secteur a été renforcé de 50 milliards. Il a demandé aux chefs d’établissement, et aux inspecteurs de préserver les moyens matériels reçus en dotation, de veiller à l’hygiène, d’employer rationnellement les ouvriers en particulier ceux affectés aux cantines scolaires. Il a insisté pour que les enfants aient leur repas chaud et ne veut plus entendre parler de repas froid. Les élèves des 33 écoles qui n’ont pas de cantines seront restaurés dans les cantines les plus proches surtout dans les zones rurales. Enfin, la parole fut donnée aux présents pour exposer les problèmes qu’ils rencontrent dans l’exercice de leur fonction et qui entrave la bonne marche de la scolarisation. Les intervenants ont évoqué des situations catastrophiques : infiltration d’eau, classes avec fenêtres éventrés datant de l’avant-indépendance à la veille de la rentrée des classes dans les communes de Dréan et Aïn Kerma.


 Tahar BOUDJEMAA


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER