Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

APC de Skikda

13 milliards de DA en souffrance !

Dans l’attente d’une assiette, 500 milliards de centimes seront engagés dans les secteurs du tourisme, de la culture et du sport. © D.R.

Pour le P/APC, cette commune dispose des fonds nécessaires pour construire une autre ville de la taille de Skikda, mais il déplore le fait de ne pas disposer d’un terrain d’assiette pour la construction de 500 logements sociaux du budget communal.

“Le constat est amer.” C’est ce qui sort de la bouche même du P/APC de Skikda, Kamel Tabbouche. En effet, un budget de 1300 milliards de centimes dort encore dans les tiroirs de la commune qui, selon le maire, accuse un retard de 20 ans. Ce dernier s’exprimait, jeudi dernier, lors de la présentation du bilan des 6 derniers mois de l’année 2014, période de son mandat à la tête de l’une des communes les plus riches du pays. Cette assemblée ordinaire, où la presse et les représentants des associations locales ont été conviés, s’est déroulée dans un climat houleux, vu que l’opposition représentée notamment par le FLN, face à une majorité RND, n’a pas ménagé le P/APC à qui on reprochait de s’attribuer des projets lancés par ses prédécesseurs. Pour se défendre, M. Tabbouche, ancien président de la JSMS, s’est offert une galerie, les représentants des associations, qui n’a cessé de lui apporter son soutien tout en conspuant le représentant du FLN, la partie adverse, même lorsque ce représentant du FLN revendiquait le respect de la loi, à savoir un débat restreint aux élus pour mettre fin aux interventions des représentants des associations dans le débat. Et la situation a failli dégénérer, vu que certains représentants zélés de ces mêmes associations sont intervenus physiquement pour “le faire taire”.
Pour les partisans du maire, le bilan de ces 6 derniers mois est présenté comme le plus prolifique en matière de réalisations depuis des décennies. Une cagnotte de 100 milliards de centimes a été investie pour améliorer le cadre de vie des Skikdis. A titre comparatif, le P/APC dira que, depuis 2001, aucune APC n’a investi autant d’argent dans l’amélioration du cadre de vie. Pour le P/APC, cette commune dispose des fonds nécessaires pour construire une autre ville de la taille de Skikda, mais il déplore le fait de ne pas disposer d’un terrain d’assiette pour la construction de 500 logements sociaux du budget communal. Concernant le premier semestre 2015, le P/APC fait part de 500 autres milliards de centimes d’engagement dans des projets d’amélioration urbaine et d’autres secteurs comme le tourisme, la culture et le sport. Pour les opposants FLN, ce bilan est une simple comptabilité des matières. Aussi, rendre à Skikda son véritable statut n’est certainement pas chose aisée, vu le climat délétère qui a caractérisé cette simple assemblée ordinaire.


A. B


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER