Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Les 7 000 logements sociaux de Draâ Errich (Annaba)

2 000 indus bénéficiaires seront exclus

Les dossiers de 30% des bénéficiaires sont qualifiés de douteux. © D.R.

Il s’agit des personnes aisées (cadres, fonctionnaires, commerçants, enseignants, etc.) qui ne seront en aucun cas dans la liste des attributaires de ces logements sociaux.

Époustouflante découverte que celle faite par la commission des recours des bénéficiaires du quota des 7 000 logements de la nouvelle ville de Draâ Errich, au profit des habitants du chef-lieu de la commune de Annaba. Présidée par le wali de Annaba, cette commission a réussi à mettre, lors des tris des dossiers, au grand jour, qu’au moins 2 000 postulants n’ayant pas le droit au logement social locatif. Il s’agit des personnes aisées (cadres, fonctionnaires, commerçants, enseignants, etc,) qui ne seront en aucun cas dans la liste des attributaires de ces logements sociaux. “Ces derniers seront automatiquement exclus de la liste des bénéficiaires”, tranche notre source. En outre, les dossiers de 30% des bénéficiaires, qualifiés de “douteux”, nécessitent plus d’investigations, avant de prendre les décisions qui s’imposent. Cependant, à l’issue de l’épluchement des dossiers des bénéficiaires, l’on affirme que 50% d’entre eux qui répondent aux critères d’accès à ce type de logement peuvent être recasés dans l’immédiat. Par ailleurs, la commission a révélé une autre découverte qui en a surpris également plus d’un. Il s’agit d’un nouveau phénomène de plus en plus répandu ces dernières années à Annaba : la gent féminine en force. En effet, la majorité des attributaires du quota des 7 000 logements sociaux de la nouvelle ville de Draâ Errich est des femmes divorcées, révèle-t-on de même source. Ces bénéficiaires, dont l’âge varie entre 30 et 45 ans, sont des mamans d’un à trois enfants. Faut-il rappeler dans ce cadre que de nombreux couples avec enfants, dont l’un d’eux n’ouvre pas droit au logement social, ont opté pour un divorce fictif, afin que la femme ou son époux puisse accéder au logement. Il est utile de rappeler que le wali de Annaba, Mohamed Salamani, a tenu, dans une récente déclaration, à rassurer les demandeurs que l’attribution des logements sociaux dans la nouvelle ville de Draâ Errich, au nombre de 7000 unités, se fera bientôt et que seules les familles nécessiteuses en bénéficieront. “Je suis le président de la commission de recours et je mettrai tous les moyens, a-t-il rassuré, pour que le logement social ira à la famille nécessiteuse.”


B. Badis

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER