L’Algérie profonde / Est

À l’initiative de la protection civile et du CRA

35 tonnes de déchets ramassées dans les cimetières

© D.R.

Les responsables de la Direction de la Protection civile et du bureau de wilaya de Guelma du Croissant-Rouge algérien, ont établi conjointement une opération de nettoiement des cimetières qui s'étale sur plusieurs semaines et initiée par les autorités locales. En effet, il est regrettable de constater l'état de déliquescence de ces lieux sacrés, et ce, au grand dam de la population qui déplore la démission et l'inertie des élus locaux. Au chef-lieu de wilaya, le cimetière central était dans un état déplorable et grâce aux efforts soutenus des éléments de ces organismes, une nette amélioration a été relevée ce week-end par les visiteurs. Selon des témoignages concordants, ce sont 35 tonnes de déchets hétéroclites qui ont été enlevés par les dizaines de volontaires dispatchés dans ce vaste cimetière qui a été débarrassé des ronces, herbes sauvages, ordures hétéroclites abandonnées par des inconscients peu soucieux du respect dévolu à ce site. En effet, des tas de bouteilles en plastique jonchaient à longueur d'année les cimetières Baghdoucha, Aïcha et Khadra, implantées à Bab Skikda, quartier périphérique de la ville de Guelma. Un officier de la Protection civile, qui chapeautait cette opération de salubrité, nous a déclaré : “Notre direction a instruit toutes nos unités implantées à Guelma, Oued Zenati, Bouchegouf, Hammam Debagh et Hammam N'bails sur la nécessité de participer chaque semaine à l'assainissement des cimetières relevant de leurs secteurs respectifs. Cette démarche d'intérêt général se déroule dans de bonnes conditions et nous enregistrons le concours du CRA, des associations de quartiers et de citoyens motivés qui consacrent quelques heures de volontariat.” À souligner que les cimetières des autres communes de la wilaya sont également concernés par cette opération.


Hamid BAALI