Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Moulins de Sidi R’ghiss à Oum El-Bouaghi

450 000 quintaux de céréales sauvés des flammes

La chaleur sévissant ces derniers jours dans la wilaya d'Oum El-Bouaghi, à l'instar des autres régions du pays, a été la cause du déclenchement de nombreux incendies, engendrant ainsi d'intenses activités des éléments des diverses unités de la Protection civile. Dans ce sillage, les éléments de l'unité principale de la Protection civile du chef-lieu de wilaya sont intervenus, mardi matin, pour un incendie qui s'est déclenché au siège des Moulins de Sidi R’ghiss, dans la zone industrielle (sortie nord-est) d'Oum El-Bouaghi. Le sinistre qui a causé des difficultés respiratoires à 2 travailleurs (S. A. H., 25 ans, et A. B., 42 ans) a brûlé 0,85 ha d'herbes sèches se trouvant à l’intérieur de l'unité, et a endommagé 80 m2 de grains secs anciens se trouvant sur la surface de silos loués à la Coopérative de céréales et légumes secs (CCLS), 50 m2 de grains secs se trouvant sur les surfaces des ateliers, et environ 20 m2 du lieu de dépôt des céréales. Cela étant, la célérité et les efforts des éléments de la Protection civile ont permis de sauver 450 000 q de céréales (blé dur et tendre), éviter la propagation des flammes aux autres structures de l'établissement, et sauver aussi les superficies de dépôt des silos (2280 m2) et des ateliers (1416 m2). Enfin, le sinistre a été circonscrit en présence du directeur de la Protection civile, et celui des Moulins de Sidi R’ghiss grâce aux gros moyens déployés, en l’occurrence 4 camions d'incendie, 2 ambulances, le chef de l'unité principale de la Protection civile du chef-lieu de wilaya et 25 autres éléments.


K. Messaad


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER