Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

L’Algérie profonde

5 milliards pour restaurer l’ancienne inspection des impôts

Les services de la direction de l’administration locale de la wilaya de Sétif viennent de consacrer une enveloppe de 5 milliards pour la restauration du bâtiment qui abrite actuellement le siège de la recette des impôts 1er-Novembre-1954, à l’entrée du parc d’attractions de la ville. Selon des sources bien informées, le bâtiment sera affecté à la daïra de Sétif dont les bureaux sont actuellement dans l’ancienne mouhafadha de l’ancien parti unique. Ce dernier sera certainement affecté à l’une des directions de wilaya dont la DAL (direction de l’administration locale) ou la DRAG (direction de la réglementation et de l’administration générale). Le gel du projet de réalisation d’un nouveau siège de la wilaya à la cité El-Bez aurait motivé la décision d’affecter les bureaux des impôts à la daïra. Il est à noter qu’outre l’exiguïté des lieux, la position du bâtiment et l’absence d’un parking seront certainement un inconvénient pour les fonctionnaires et les administrés. Il est à noter que la restauration du bâtiment, une vieille construction datant de l’ère coloniale, coûtera certainement les yeux de la tête sans pour autant atteindre les objectifs tracés. “Pourquoi les responsables de l’opération n’ont-ils pas prévu la démolition de la construction et le choix d’un autre terrain qui serait plus accessible et plus spacieux dans la cité administrative à la cité Brarma, à la sortie est de la ville ?”

F. SENOUSSAOUI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER