Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Sétif

56 communes touchées par le recensement cadastral

© D. R.

L’opération cadastrale, relancée depuis 2009, se poursuit dans la wilaya de Sétif. En effet, cette opération qui comporte les deux volets rural et urbain a permis de couvrir jusqu’à maintenant pas moins 56 communes sur les 60 que compte la wilaya des Hauts-Plateaux. Ainsi, le taux de couverture a atteint actuellement les 95% du territoire de wilaya. “Pour le moment, l’opération cadastrale est en cours pour couvrir les communes de Bousselam, Béni Ouartilène et Aïn Lagradj situées au nord de Sétif. Il nous reste seulement les communes de Bouandes et Aït Tizi sises au nord de Sétif”, a indiqué à Liberté le directeur de wilaya du cadastre Charna Mohamed-Adnane. Lors de cette opération, les services de la direction du cadastre ont rencontré de nombreuses contraintes sur le terrain. Selon notre interlocuteur, pas moins de 500 conflits de foncier ont été en moyenne enregistrés chaque année, ce qui rend cette mission très difficile sur le terrain. M. Charna n’a pas manqué de souligner que les différentes équipes de sa direction font depuis le début de cette opération des efforts consentis pour aider les terriens à faire le partage de fait. “Dans ce processus, on exige la présence de tous les héritiers, les limites matérialisées et l’absence d’un litige entre les héritiers”, précise-t-il. Par ailleurs, notre interlocuteur a tenu à rassurer les terriens de la commune de Tala Ifacene au nord de Sétif, tout en indiquant que toutes les réserves émises par ces derniers ont été prises en considération par les techniciens du cadastre qui se trouvent actuellement sur le terrain pour refaire le recensement cadastral dans cette localité. “La direction générale du cadastre a exceptionnellement décidé de refaire l’inventaire cadastral dans la commune de Tala Iffacene, et ce, suite à des réserves émises par les citoyens. Je veille personnellement au bon déroulement de cette opération qui a atteint en ce moment un taux d’avancement de 80%” précisera notre interlocuteur. Dans le cadre de l’amélioration des services publics et du rapprochement de l’administration du citoyen, la direction du cadastre de Sétif a créé depuis une année une plateforme électronique pour permettre aux citoyens et professionnels de formuler leur demande via cette dernière. “Aujourd’hui, les citoyens et professionnels (notaire, expert et avocat) ne font qu’un seul déplacement à notre agence pour retirer leur document. À travers cette plateforme, le citoyen peut demander son document par voie électronique. Par la suite, ce dernier reçoit un message électronique de notre part pour l’informer que le document demandé est prêt à être retiré” expliquera-t-il.


A. LOUCIF


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER