Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’ALGÉRIE PROFONDE / Est

Le wali dE Annaba l’a annoncé jeudi

“Au mois de juin, le Creps de Séraïdi sera totalement opérationnel”

Après près de 20 ans de retard, le projet de réhabilitation du centre de rééducation physique et sportive a été pris en charge. © D.R.

Le projet de la réhabilitation du centre de rééducation physique et sportive (CREPS) de Seraïdi, à la traîne depuis près de deux décennies, semble avoir été, cette fois, pris réellement en charge.

Le Creps de Seraïdi, une infrastructure pour la formation des sportifs de haut niveau, situé en pleine forêt à quelque 800 mètres d’altitude sur les hauteurs de Annaba et disposant d’une qualité climatique exceptionnelle, sera opérationnel d’ici juin 2017. C’est ce qu’a annoncé, jeudi dernier, Youcef Charfa, wali de Annaba. En effet, le projet de la réhabilitation du centre de rééducation physique et sportive (Creps) de Seraïdi, à la traine depuis près de deux décennies, semble avoir été, cette fois, pris réellement en charge, ceci grâce il faut le reconnaître, au coup de fouet du wali de Annaba, qui a fait de ce projet, l’une de ses priorités. Le Creps a été créé en 1964 par décret 64 198, soit plus d’un demi-siècle d’existence, sur un terrain de 7 hectares, dont 3 bâtis et le reste aménagé en espaces verts et forêts. A l’issue d’un tour d’horizon ayant ciblé les différentes structures sportives totalement rénovées que compte le Creps, le wali de Annaba, Youcef Charfa, qui s’est montré très exigeant en matière de qualité de travaux et de délais de réalisation, a estimé que les travaux avancent à grand pas. “L’année écoulée seulement, le site en question, l’un des rares implantés au niveau d’un environnement bio dans une région boisée et côtière splendide, n’était même pas protégé. Aujourd’hui, les travaux avancent à un rythme soutenu, et à partir du mois de janvier 2017, il est attendu la mise en service des structures sportives”, a indiqué le chef de l’exécutif de la wilaya de Annaba. L’un des membres d’une commission d’enquête de l’APW qui s’est rendu sur les lieux pour s’enquérir de l’avancement des travaux, à la fin de 2014, a reconnu que la délégation avait trouvé sur les lieux deux gardiens, deux brouettes réformées et un tas de pioches et 12 molosses croisés, qui veillaient sur le site… Le wali de Annaba a annoncé qu’une enveloppe financière de plus de 40 milliards de centimes a été accordée à ce projet d’aménagement du site. S’adressant aux entreprises en charge des différents travaux d’aménagement et de restauration, Youcef Cherfa a souligné qu’il s’agit là d’une priorité de la wilaya. “Cette infrastructure est notre objectif et d’ici la fin de l’année nous commencerons à occuper partiellement le Creps, lequel sera opérationnel d’ici juin 2017”. Le wali a également invité le président de l’Assemblée populaire communale de Seraidi à s’attaquer dans les meilleurs délais aux étals de fortune qui pullulent tout au long de la route menant du Creps en direction de Annaba. “C’est une action nationale, voire internationale, il faut lutter contre l’illicite et la clochardisation du milieu. Faute de quoi, des sanctions sévères seront inévitables”, a-t-il lancé fermement au maire. Enfin une question qui revient constamment concerne le milieu sportif local et qui reste sans réponse. Où sont passés les budgets et les rallonges accordés pour la réhabilitation du Creps, et qui s’élèvent à plusieurs milliards ? Les dernières enveloppes évaluées à 500 millions de dinars et 136 milliards de centimes, remontent respectivement, à septembre 2013 et au mois de mars 2012.      

                
 B. BADIS

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER